• TransEurope : c'est dans 6 mois. 5000km déjà courus en 2008.

    Comme le temps passe vite !
    Dimanche dernier, le 21 octobre, je courais mon 52ème marathon, à Vannes, mon premier en Vétéran 2 soit dit en passant, et l'un de mes plus mauvais chronos (le 50ème sur 52), et cette date correspondait pile poil à une demi-année avant le départ de la TransEurope.

    Comme les kilomètres s'accumulent !
    Aujourd'hui, mercredi, en revenant de ma sortie longue "avec de l'allure marathon dedans" (4,5km puis 4km à 11,8/12), j'ai mis mon blog à jour et fait mes petits comptes.
    Je me suis aperçu que je venais de franchir la barre des 5000km pour cette année. J'ai un peu d'avance sur 2007 où j'avais dépassé ce kilométrage le 3 novembre. si tout se déroule comme prévu dans mon entraînement, j'aurai encore fait plus de 5700km dans l'année.

    Comme l'âge commence à influer sur les performances !
    Le bilan de ma première apparition en compétition depuis que je suis V2 s'est soldé par un record : 3h37'14" sur marathon ! C'est mon record dans cette catégorie, mais il est bien loin des 2h57'17" de 1995 (mon record en senior) ou des 3h06'36" de 1999 (mon record en V1). Il s'agit d'un de mes plus lents marathons, et pour celui-ci, il n'y a pas d'excuse de blessure ou de tempête qui serait venue perturber ma course : non, tout simplement, je n'ai pas bien préparé "la chose" pensant que l'expérience allait me conduire "tranquillement" sous les 3h30', et le fait d'entrer dans cette nouvelle catégorie n'arrange pas l'affaire.
    Et bien, va falloir se remettre à bosser pour rétablir "la chose" et retrouver un certain "standing" .

    Il est vrai que depuis mon arrivée à Gruissan-Plage, le 30 août, je n'ai pas vraiment vu le jour.
    Boulot, boulot et encore boulot !
    C'est pas une vie, ça, pour pouvoir s'entraîner sereinement !

    Mon mi-temps annualisé s'est, en fait, rapidement transformé en "double-temps" de travail, et là, je n'exagère même pas. Et comme je suis aussi perfectionniste au niveau travail qu'au niveau course à pied, je vous laisse deviner le temps passé et l'acharnement quant à la préparation de mon travail.

    C'est certain qu'à partir du 24 janvier 2009 je vais pouvoir me consacrer à plein temps à la préparation de la TransEurope, mais j'ai toujours eu comme principe de construire ma saison "printemps-été" dès l'automne et pendant l'hiver qui précèdent. J'espère que je n'aurai pas à mettre les bouchées doubles pour rattraper un éventuel retard de préparation.

    Comme je suis tenté par un nouveau 24 heures !
     Le week-end des 8 et 9 novembre auront lieu les 24 heures d'Aulnat, dans l'Allier. J'ai grandement envie d'y aller afin de revivre un double tour d'horloge de course à pied.
    je me donne jusqu'au week-end prochain pour me décider.
    Je ne suis pas spécialement préparé, un peu comme quand je suis allé faire les 24 heures de Séné, et ça m'avait assez bien réussi.
    Je vais potasser un mini plan pour les 15 prochains jours et si je ne vais pas à Aulnat (pour un simple problème de déplacement à savoir le trajet retour vers Nantes où j'ai peur d'être trop fatigué pour conduire, alors qu'il faut absolument que je sois au travail le lundi matin) il me servira pour le marathon de La Rochelle, le 30 novembre, où j'entamerai ma 20ème année de course à pied : comme je l'ai écrit en préambule, comme le temps passe vite !

    à+Fab****
    « Résultats Transe Gaule 2008TransEurope/Vendée Globe : même passion de la course en solitaire. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :