• Tout comme l'an passé, je laisse le soin à Pascale de remplir cet article dans lequel un petit CR quotidien de l'étape sera fait.

    Le lien vers mon autre blog pour des photos en plus : ici

     

    Mercredi 15 août

    Je reprends donc la plume (ou plutôt le clavier) pour faire comme les années précédentes un petit compte-rendu quotidien de la Transe Gaule.

    Cette première journée fut marquée par le vent qui a accompagné les coureurs quasiment du début à la fin, la bruine était présente elle aussi mais ce que Fab a trouvé le plus "sympa" ce sont les deux averses qui l'ont gentiment douché ! Surtout la 2ème car il avait laissé son poncho au ravitaillement précédent... Il a donc franchi la ligne d'arrivée en 7 h 08 min 48 s en faisant floc floc dans ses baskets. Il n'était pas seul car Thierry Viaux est venu le rejoindre quelques 10 km avant la fin, ce fut une surprise bien agréable. Je ne sais pas ce qu'ils se sont racontés, peut-être se sont-ils remémorés la TG 2006?

    Fab est content de sa course, il est parti prudemment mais a vite pris son allure et espère ne payer demain sa belle foulée d'aujourd'hui. Il a pris le temps de bien se reposer après sa petite lessive qui j'espère pour lui (et les autres) va sécher cette nuit.

     

    Jeudi 16 août

    Bon le linge n'était pas sec ce matin : c'était à prévoir! C'est pas bien grave il a séché aujourd'hui car le soleil a accompagné les coureurs.

    Fab a pris un départ tout doux et au 1er ravitaillement s'est retrouvé avec Daniel Muller : ils ont fait le reste de la course ensemble. Ils sont arrivés 11ème ex-aequo en 7 h 09 min... Soit une avance 1 h 09 min par rapport à l'an passé. A la question : ne vas-tu pas trop vite? Il répond non, les sensations sont bonnes et il ne gère pas sa course pour l'instant comme celle de 2006 (il perd moins de temps aux ravito, il ne s'arrête pas prendre des photos... ) Il a tout de même avoué sentir ses jambes un peu lourdes sur la fin de l'étape mais il a pris rendez-vous avec la masseuse ce qui visiblement lui a fait le plus grand bien, elle lui a désengorgé les mollets!

     

    Vendredi 17 août

    Avant le petit compte-rendu de ce soir je vous informe que si vous ne savez pas quoi faire à 13 h 00 et bien allumez votre poste de télévision sur  TF1 il y aura normalement un reportage sur la Transe Gaule.

    Quelle est longue cette étape entre Pontivy et Guers ! Alors Fab s'est vissé le casque sur les oreilles et a couru au rythme de la la musique jusqu'à la ligne d'arrivée qu'il a fanchi en 8 h 34 min 34 s. Moi il m'effraie un peu quand il m'annonce ses temps de passage mais lui est très serein alors faisons lui confiance : c'est lui le coureur!

    Pour ceux qui s'y connaisse un peu je vous donne un petit comparatif de ses moyennes affichées sur son cardio entre la TG 2006 et cette année, cela prouve, m'a-t-il dit, qu'il est mieux préparé que l'an passé. (Si cela vous parle tant mieux, pour moi c''est pas très clair!!)

    TG 2006 TG 2007
    1ère étape moy : 141  /  max : 159 moy : 136  / max 158
    2ème étape moy : 126 / max : 156 moy : 119 / max : 138
    3ème étape moy : 119 / max : 142 moy : 118 / max : 138

     

    En bref il est très content de son étape, il a un peu mal aux jambes mais ne semble pas inqiuet du tout. Il était un peu peiné ce soir pour deux coureurs qui ont été contraints d'abandonner. Le soleil l'a accompagné tout au long de cette journée mais il n'est pas annoncé pour demain....

     

    Samedi 18 août

    Je mets un lien vers le reportage du JT d'hier:

    http://tf1.lci.fr/infos/media/jt/0,,3523782,00-ultra-marathon-epreuve-extreme-.html

    La voix était moins claire ce soir car Fab était inquiet pour Jacques qui à 18 h 00 n'était toujours pas arrivé... Déjà l'an passé quand il l'a vu dans une voiture cela l'avait beaucoup touché. Je vais attendre les résultats définitifs sur Yanoo pour savoir....

    La journée fut bonne, il a pris un départ tranquille, trouvé son rythme et est à nouveau arrivé avec Daniel en 7 h 34 min 24 s.  Ses jambes lui jouent tout de même quelques tours, il ressent une légère douleur  mais pour l'instant elles ne sont pas gonflées. Je verrai ça de mes propres yeux demain car comme ils attaquent la Loire Atlantique on va aller lui faire un petit coucou et peut être ramener quelques photos.

     

    Dimanche 19 août

    Voilà nous sommes rentrés... Journée bien fatigante. Fab est en forme il a terminé 10 ème et fait une heure de moins que l'an passé. Sa douleur d'hier s'est réveillée aujourd'hui et le pied est un peu gonflé mais cela ne l'inquiète pas plus que ça pour l'instant. Il est allé se faire masser une nouvelle fois.

    Ravitaillement à Freigné

    Les photos sont sur l'autre blog : ici

    Lundi 20 août

    Qui va me croire quand je vous aurai dit que cette étape Fab l'a couru sans une goutte de pluie ! Incroyable car avec tout ce qui est tombé chez nous aujourd'hui je me suis dit tout au long de la journée qu'il allait franchir la ligne d'arrivée trempé guené comme on dit ici! Et bien pas du tout, la pluie est bien allée arroser la Transe Gaule mais un quart d'heure après son passage sous la banderole. Malheureusement à 12 h 45 tous les coureurs n'étaient pas à Doué la Fontaine!

    Après la météo : des nouvelles du bonhomme qui a bien vécu cette courte étape mais qui est un peu inquiet pour sa jambe car il ne peut pas allonger la foulée comme il le souhaierait, cela fait qu'il a ralentit son allure mais moi je pense que  c'est peut être pas plus mal : qui veut aller loin ménage sa monture! comme dirait l'autre.

     

    Mardi 21 août

    C'est en 6 h 27 min 49 s que Fab a franchi la ligne d'arrivée à Mont sur Guesne aujourd'hui. Il prend la 13ème place de l'étape. Aurait-il molli? Pas du tout : c'est l'Allemagne qui a attaqué! Klaus, Olaf et Ulrich ont visiblement accéléré le rythme! Fab, lui , est régulier car aujourd'hui comme hier il a tourné à 8,790 de moyenne (ça c'est pour les connaisseurs)

    Il  est toujours géné par sa jambe mais la douleur est passée de devant à derrière et  est localisée au niveau du talon d'Achille. Malgré cela il a fait une bonne course avec de bonnes conditions météo : pas de pluie - pas de chaleur. Après une bonne récupération cet après-midi : pieds au mur + glace il allait s'attabler devant une joue de veau (C'est pas son plat préféré!)

     

    Mercredi 22 août

    Je ne sais pas si c'est La Saint Fabrice qui lui a donné des ailes mais Fab a fait aujourd'hui une superbe étape : il avait la banane ce soir ! (Cela ne se voit pas au téléphone mais cela s'entend!) Il est bien conscient qu'il y a des lendemains qui peuvent vite vous faire déchanter. Mais vivons au jour le jour et apprécions cette très belle étape!

    Ce n'est pas la pluie qui l'a accompagné sur les 30 derniers km qui l'a perturbé! Il a mis une heure et demie pour trouver un rythme mais ensuite il ne l'a plus lâché. Il a couru cette étape en  6 h 40 min 40 s soit 9,5 de moyenne et finit 8ème! Il a foulé un bon moment la D14 qu'il connait par coeur non pas grâce aux deux TG précédentes mais par ce que nous étions il y a 15 jours dans cette superbe région, alors vous pensez bien que nous n'avons pas pu faire autrement que d'emprunter cette route!!

    Il a pu aussi parfaire son allemand car il a terminé avec Ullrich. Il n'a pas plus mais pas moins de bobos que les jours précédents mais cela ne l'a pas géné ...

    Anecdote du jour : Après avoir installé son petit coin pour la nuit, il est allé se doucher au jet d'eau FROIDE! Sympa!

    Puis il est allé avec Damien se restaurer au café du coin et ils ont regardé et encouragé les derniers Transe Gaulois qui arrivaient!

    Anecdote d'hier : Les toilettes ont vite été HS et ce matin le compteur électrique a dijoncté alors les coureurs ont du se préparer à la seule lueur des lampes des issues de secours!

    Apparemment Antenne 2 rôdait dans les parages ce soir et resterait sur la course demain ! Un reportage au journal de 13 h 00 vendredi?

     

    Jeudi 23 août

    C'est sous la pluie que s'est déroulée cette 9ème étape marquant la moitié du parcours. Fab qui a couru tout seul toute la journée était bien jusqu'au 40ème km, ensuite il a du taper dedans comme il dit mais pas tant que ça car sa moyenne est de 9 km/ h pour aujourd'hui. Il termine 7ème en 7 h 36 min 11 s. Cette belle place s'explique aussi par l'abandon de trois coureurs.

    A son arrivée à la salle, il s'est vu offert gentiment par la femme de Chen une omelette au maïs qu'il a beaucoup appréciée car à l'heure à laquelle il est arrivé à St Sulpice les commerces étaient fermés et il avait un petit creux. Et les BOLINOS  me direz-vous? Certes mais lui il en a un peu marre de manger ce truc là... Et puis il faut varier son alimentation...

    J'allais oublier : Tous à vos postes demain à 13 h 00.. Antenne 2 ne pouvait pas rater la Transe Gaule!

     

    Vendredi 24 août

    En attendant de faire mon petit compte-rendu quotidien je vous mets le lien qui vous permet de voir ou revoir (ou plus si vous voulez) le reportage sur la Tg passé aujourd'hui au JT de 13 h 00 : http://jt.france2.fr/13h/ (Cliquer sur le sujet à droite)

    Après une petite erreur de parcours ce matin le plus gros de peloton s'est retrouvé sur la bonne voie pour cette étape de 62 km qui a vu le soleil briller un peu avant midi. (Les veinards : chez nous ce n'est toujours pas ça!) A 7 km de l'arrivée Fab a été rejoint par Ulrich avec qui il aurait bien passé la ligne mais comme l'étape se termine par une descente et que ce genre de relief ne lui convient pas, Fab l'a laissé filer.. C'est ainsi qu'il termine à la 7ème place (décidemment il y est abonné!) en 6 h 41 min 29 s. Il est à moins 10 heures par rapport à l'année dernière! Il est en forme et ne ressent plus vraiment de réelles douleurs.
    Aujourd'hui Daniel et Don ont été accueillis sous la banderole avec le champagne : c'était pour tous les deux leur 100ème étape transe gauloise. Fab fêtera sa 50ème dans 3 jours. 
    Pendant que nous étions au téléphone j'ai assisté en direct à une magnifique ola en l'honneur de Marie-Jeanne (je n'avais pas l'image mais rien qu'au bruit je devine qu'elle fut magnifique!) qui venait d'arriver dans la salle...
    Demain l'étape sera courte mais assez particulière car 22 km de côtes attendent les coureurs. anti_bug_fck

     

    Samedi 25 août



    "Je me suis fait plaisir ! Je me suis bien amusé ! " Voilà ce que Fab m'a dit ce soir !  
    Après  un départ prudent et avoir passé une grosse côte en marchant, Fab s'est mis à accélérer et a gardé son rythme tout au long de cette courte étape. Il a couru avec Stéphane et Werner puis il les a laissé partir devant (car ce n'est pas le même rythme tout de même ! Faut pas exagérer) Il a encore terminé 7ème en 4 h 54 min 45s.
    Demain  le départ est avancé à 6 h 00. Fab va emporter son MP3 car la route sera longue (75 km)
    Les coureurs ont reçu aujourd'hui la visite de deux anciens transe gaulois : Jean Hervé et Bernard.

     

    Dimanche 26 août


    "Arrivé 3ème ! Magique !" Voilà le SMS que nous avons reçu cet après-midi! Nous avions hâte d'être à ce soir pour avoir un peu plus de détail sur cette incroyable journée. Fab était HYPER CONTENT en nous racontant son étape. 
    Le départ fut donc donné ce matin plus tôt que d'habitude au vu du nombre de Km à parcourir. A Meymac il double Raymond qui n'allait pas fort et au ravito suivant on lui annonce qu'il était 3ème : il n'y croyait pas car pour lui il y avait plus de monde que ça devant. Cette place il va donc la garder jusqu'au bout et tout faire pour ça en forçant un peu il l'avoue avec un grand sourire. La dernière partie fut dure du fait de la chaleur (il va devoir s'arrêter au bord d'un ruisseau pour se rafraichir ) et des descentes (Fab rappelons-le n'est pas un gros descendeur!)  Au dernier ravito il s'aperçoit que deux coureurs le talonnent de près alors il met un petit coup d'accélérateur car il n'a pas envie de se faire manger! A 300m de l'arrivée il sera rattrapé par Jochen et ils finiront la course ensemble. Il aura mis 7h 30 min 45 s pendant tout ce temps il n'a même pas écouté de musique : il était sur un petit nuage et s'est demandé souvent au cours cette journée s'il ne rêvait pas.... JB lui a dit ce soir qu'il allait peut-être faire un contrôle anti-dopage! Il a pu bien se reposer cet après-midi, préparer ses petites affaires pour les 64 km de demain et les 4 cols à franchir.


    Lundi 27 août



    Après sa folle étape d'hier Fab est parti tranquillou ce matin. Sur la route de Salers il a gagné la 5ème place qu'il ne lâchera plus de la journée.  La fin fut difficile du fait de la chaleur et le peu d'ombre sur la route des crêtes. 
    Il a reçu la visite surprise de Jérôme et Marie. Jérôme a connu la TG grâce au blog de Fab. C'est la première fois qu'ils se rencontraient autrement que par ordinateurs interposés, c'est pourquoi quand ils l'ont encouragé sur le bord de la route Fab était bien étonné : Qui cela pouvait-il bien être? La réponse fut donné au gymnase ! Un grand merci à eux deux : cette rencontre lui a fait très plaisir !

    Mardi 28 août 

    Fab a couru cette étape de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:metricconverter w:st="on" ProductID="61 km">61 km</st1:metricconverter> en 6 h 00 min 56 s conservant ainsi sa 5ème place d'étape. Il n'a pas trop souffert de la chaleur qui règne dans ce coin de France car il est arrivé de bonne heure : c'est appréciable, mais il a tout de même été dès son arrivée au café du coin pour boire un petit panaché bien frais et manger une omelette frites. Il a pu ainsi se connecter à Internet et envoyer un petit coucou perso à ses potes du forum "athlète endurance". Ensuite il est allé piquer une petite tête à la piscine : hum... que cela devait être agréable ! 
    Il tenait ce soir, ainsi que tous les coureurs de <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la TG">la TG</st1:PersonName>, à remercier Jérôme qui est revenu sur la course avec un ENORME FLAN  aux pruneaux et des gâteaux énergétiques pour l'étape de demain. Malheureusement sa visite ne fut pas bien longue car  étant pâtissier il devait s'en retourner : travail oblige!


     Mercredi 29 août



    Devinez à quelle place Fab s'est classé sur cette étape?...
    Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps : 5ème. Il a pris un abonnement!
    La journée s'est bien passée, il a eu droit de se faire bien tremper par un orage après son passage à Rodez. 
    Tout le monde a franchi la ligne d'arrivée ce soir mais pas dans le même ordre que d'habitude : Marie-Jeanne n'a pas cloturé la course, c'est Don qui l'a fait. Il a avoué être un peu fatigué... Cela ne m'étonne pas à 69 ans !
    Ce soir la Mairie et le syndicat d'initiative de Cassagnes-Begonhès a offert un pot aux coureurs : une première dans l'histoire de la TG pour cette commune.
    Demain le départ est fixé à 7 h00, JB accorde une demie-heure de grasse matinée car l'étape sera courte mais elle est à signaler car les participants franchiront le 1 000ème km!



     

    Jeudi 30 août



    Il a plu aujourd'hui sur la TG et cela du début à la fin car la pluie s'est finalement arrêtée quand Marie-Jeanne a franchi la ligne d'arrivée. Fab a été 4ème pratiquement toute la journée (il a passé le 42ème km (marathon) en moins de 4 heures) mais il s'est fait rattraper par Stéphane et n'a pas cherché à relancer : il était trempé et il pensait à la longue étape de demain. Les cieux seront sûrement plus cléments avec nos coureurs pour cette avant-dernière étape.
    Le couchage aujourd'hui a lieu dans une salle des fêtes assez rustique. Comme elle n'est pas équipée  de douches les coureurs doivent  aller ailleurs mais quand Fab a voulu prendre la sienne : elles étaient fermées. Heureusement la solidarité est présente sur la TG car il a pu se doucher dans le camping car d'un des accompagnateurs : sympa!
    Le départ de la dernière étape de samedi devrait être donné aux aurores : 5 h, de façon à ce que tout le monde, coureurs comme bénévoles, profitent de cette dernière journée...


    Vendredi 31 août



    Fab est parti à l'attaque dès les 500 premiers mètres ..... pour finir 4ème de cette avant-dernière étape. Il voulait voir un peu ce que cela faisait de se frotter aux 3 premiers du classement mais comme il l'avoue ce soir sans aucune amertume : c'est une pointure au-dessus! Il termine en 6 h 52 min et 43 s gagnant ainsi  une place au général et 20 h 52 min par rapport à l'an passé!
    La météo fut avec les coureurs (pas de pluie), ils ont pu assister à un superbe lever de soleil, par contre dans les cols ils se sont retrouvés dans le brouillard avec du vent et des températures frôlant les 7°. Fab me disait qu'il a alors évité de marcher car il sentait qu'il se refroidissait.
    Le mot de la fin pour ce soir fut : PLUS QU'UNE !

     

    Samedi 1er septembre

    Tout petit message pour vous dire que Fab a sa troisième étoile. Il termine 4ème ex aequo avec Johren en 6 h 52 min 30 s. Il rentre demain en camion avec Damien... la route va être longue et lundi le travail reprend ! 
    Je vais donc laisser ma plume jusqu'à l'année prochaine car je pense qu'il va se réinscrire sur la TG. (Et c'est promis Henri je mettrai dans mes messages les villes étapes de façon à ce que tout le monde puisse le suivre sur la carte.)

    Mardi 4 septembre

    Que le temps passe vite ! Déjà 3 jours que la TG est terminée et déjà elle me manque ! J'ai vécu cette édition comme dans un rêve, même si tout ne fut pas aussi simple que les divers commentaires fournis à chaud à Pascale peuvent le laisser entendre (c'est l'euphorie des quelques minutes qui suivent l'arrivée qui fait oublier les souffrances, même légères, ressenties pendant les étapes.) J'ai géré la course en augmentant ma moyenne de manière progressive sans que cela ait été prémédité. Mais quand au bout de quelques étapes j'ai constaté qu'au niveau cardiaque je n'étais pas plus haut que l'année précédente pour une vitesse supérieure (de l'ordre d'1 km/h), alors j'ai voulu pousser un peu l'organisme afin de tester si ça se passerait bien en allant encore plus vite ; le verdict est vite tombé : non seulement j'arrivais à gagner encore plus de temps sur l'an passé mais je finissais les étapes dans un état de fraîcheur relatif supérieur à 2006. Du coup, je pris encore plus de risques (contrôlés toutefois) et me lâchai vraiment lors des 7 dernières étapes.

    Au final, je gagne plus de 22 heures sur le chrono de l'an dernier ce qui, en terme de récupération, n'est pas négligeable : 22 heures de repos supplémentaires ! Ce n'est pas rien. Ce n'est pas pour cela que j'ai pu faire plus de choses à côté de la course. J'ai essayé de maîtriser ce temps supplémentaire de repos pour ne pas me disperser en allant papillonner à gauche et à droite. C'est ça aussi un des facteurs de récupération. J'ai quand même pu aller visiter quelques villages que jusqu'alors je n'avais que traversés, j'ai pu profiter de ce temps libre pour aller à la piscine, faire quelques courses mais le problème quand on court plus vite c'est qu'à l'heure à laquelle on arrive (en début d'après-midi entre 12h30 et 14h) tout est fermé ! Pas un magasin, pas une boulangerie ou autre commerce surtout dans les petits villages. Alors, une seule solution, après la douche, les soins et la petite lessive quotidienne, le repos allongé les jambes en l'air sur un mur avec une petite sieste en plus.

    J'ai beaucoup apprécié la mentalité des coureurs allemands qui, lorsqu'ils viennent sur la Transe Gaule, sont de véritables compétiteurs et je pense que sans leurs nombreuses attaques, à l'image de ce qu'on voit sur le Tour quand des échappées se font fréquentes en montagne, je n'aurais peut-être pas été chercher cette motivation à défendre ma place au classement et même à aller chercher un classement encore meilleur.

    Il n'y a pas de vérité sur ce genre de course, mais je peux quand même observer (en 3 éditions courues et terminées) que le pourcentage d'abandons est très nettement supérieur dans les rangs des Français si on le compare avec celui des autres pays (Allemagne, Pays-Bas notamment qui sont de grands pourvoyeurs de Transe Gaulois)

    Voilà le premier bilan que je tire de cette troisième étoile qui va bientôt venir rejoindre les deux que j'ai fait tatouer sur mon épaule.

    à+Fab***


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique