• COMPTEUR KILOMETRIQUE

    Course à pied au 05 Décembre 2019 depuis le 1er Janvier 1989.

      15586 heures 37'10" / 156083,5 kilomètres / 9590 sorties dont 624 en compétition.

    Moyenne : 10,06 km/h.

    Course à pied au 05 Décembre 2019 depuis le 1er Janvier 2019.

     845 heures 33'30"   /  7706,5 kilomètres / 336 sorties dont 31 en compétition. Moyenne : 9,10 km/h

    Jours de repos (= sans course à pied) : 16 (sur 339 jours depuis le 01/01/2019) (16 biquotidien + 1 course > 24h).

    STREAK : 39 j / 778,3km

    Nombre de km parcourus par paire de chaussures.

    2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 , 2016, 2017, 2018, 2019  (au 05/12/19)

    Mizuno Wave Inspire 7 R (N°1)(taille 462/3)   1847,3km (en 111 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 7 R (N°2)(taille 462/3)   1782,8km (102 sorties (€) 225,6km (11 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 R (N°3)(taille 462/3)   1490,7km (78 sorties (€) 575,1km (28 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 R (N°4)(taille 462/3)   1128,3km (46 sorties (€) 98,9km (8 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 R (N°5)(taille 462/3)   1345,1km (53 sorties (€) 110,2km (7 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 J (N°1)(taille 462/3 1861,6km (100 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 7 J (N°2)(taille 462/3 1347,6km (85 sorties) 193,3km (12 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 J (N°3)(taille 462/3 1148,6km (54 sorties (€) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°1)(taille 462/3 1595,7km (85 sorties (€) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°2)(taille 462/3 1832,4km (109 sorties (€) 185,5km (10 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°3)(taille 462/3 1546,6km (95 sorties) 151,9km (8 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°4)(taille 462/3 1651,1km (81 sorties) 300,1km (15 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°5)(taille 462/3 1160,7km (64 sorties) 762,8km (40 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°6)(taille 462/3 1339,0km (62 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 7 B (N°7)(taille 462/3 1692,6km (96 sorties) 135,9km (9 sorties)

    Mizuno Wave Inspire 8 B (N°1)(taille 462/3 1460,5km (80 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 8 B (N°2)(taille 462/3 1669,5km (119 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 8 B (N°3)(taille 462/3 1853,6km (112 sorties) 166,2km (9 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 8 B (N°4)(taille 462/3 1613,6km (79 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 8 B (N°5)(taille 462/3  1490,4km (94 sorties) 232,0km (17 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 9 V (N°1)(taille 462/3  1200,5km (65 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 9 V (N°2)(taille 462/3)   1171,2km (66 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 10 B (N°1) (taille 46 2/3) 1354,4km (81 sorties) 201,3km (12 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 10 B (N°2) (taille 46 2/3) 1248,5km (80 sorties) 200,0km (11 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 10 B (N°3) (taille 46 2/3) 62,0km (5 sorties) 187,4km (8 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 11 J (N°1) (taille 46 2/3)  1056,5km (48 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 11 B (N°1) (taille 46 2/3)  1296,3km (46 sorties) 0,0km (0 sortie)

    Mizuno Wave Inspire 11 B (N°2) (taille 46 2/3   1246,9km (54 sorties) 97,0km (6 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 11 B (N°3) (taille 46 2/3  899,0km (54 sorties) 296,0km (14 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 11 G (N°1) (taille 46 2/3) 1158,9km (55 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 10 R (N°1) (taille 46 2/3)  1290,1km (70 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 12 J (N°1) (taille 46 2/3)   1404,6km (71 sorties) 108,5km (7 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 12 J (N°2) (taille 46 2/3)   1238,2km (45 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 12 J (N°3) (taille 46 2/3)   1261,7km (49 sorties) 201,1km (11 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 13 B (N°1) (taille 46 2/3)   1030,6km (28 sorties) 590,9km (27 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 13 N (N°1) (taille 46 2/3)   639,4km (16 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 13 J (N°1) (taille 46 2/3)  0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 14 R (N°1) (taille 46 2/3)  970,5km (21 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 14 N (N°1) (taille 46 2/3)   0,0km (0 sortie)

    Mizuno Wave Inspire 15 V (N°1) (taille 46 2/3)  621,1km (16 sorties) 

    Mizuno Wave Inspire 15 V (N°2) (taille 46 2/3)  0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 6 O (N°1)(taille 462/3)   1452,9km (92 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Inspire 6 O (N°2)(taille 462/3)   1373,3km (80 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    KipRun Trail H XT6 (N°1)  172,4km (9 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    SALOMON XA Elevate (N°1) (taille 46 2/3) 449,2 (14 sorties)

    SALOMON WINGS PRO (N°1) (taille 46 2/3) 664,6km (32 sorties) 7,6 (1 sortie)

    Mizuno Wave ASCEND 4 (N°1) (taille 46) 793,9km (61 sorties) 0,0km (0 sortie)

    Nike trail (rouge/noir)  31,5km (3 sorties) 0,0km (0 sortie) 

    Mizuno Wave Alchemy 6 (N°1) (taille 46) 2503,0km

    Mizuno Wave Alchemy 6 (N°2)(taille 46) 1717,9km

    Mizuno Wave Alchemy 6 (N°3) (taille 46) 1245,2km

    Mizuno Wave Alchemy 6 (N°4)(taille 462/3)  1578,7km

    Mizuno Wave Alchemy 6 (N°5)(taille 462/3) 1273,6km

    Mizuno Wave Alchemy 7 (N°1)(taille 462/3)  1234,4km

    Mizuno Wave Alchemy 7 (N°2)(taille 462/3)  1385,2km

    Mizuno Wave Alchemy 7 (N°3)(taille 462/3)  1358,1km

    Mizuno Wave Inspire 3 (N°1)(taille 462/3)  1497,0km

    Mizuno Wave Inspire 3 (N°2)(taille 462/3)  1652,7km

    Nike Air Equalon+2 (N°1)(taille US 12,5)    1878,3km  

    Nike Air Equalon+2 (N°2)(taille US 12)   797,3km

    Mizuno Wave Alchemy 9 (N°1) (taille 47, US 13)  778,7km (en 38 sorties)

    Mizuno Nirvana 6 (N°1)(taille US 12,5)  1170,4km (en 49 sorties)  

    Mizuno Nirvana 6 (N°2)(taille US 12,5)   1135,5km (en 41 sorties)     

    Pointes cross Nike (bleu/blanc)

     

     


    5 commentaires
  •  N° et date  NOM: Nantes  N° et date

    NOM: Nantes

     N° et date

     NOM: Pornichet

     N° et date

     NOM: La Rochelle

     N° et date NOM: Nantes

      N° et date

    NOM: Vannes

     47/06

     

     48/07

     

     49/07    50/07    51/08  

    52/08

     
     5

     22.59

      5

     24.05

      5

     26.53

      5

     24.50

      5

    25.42

    5

    25.13

     10

     46.41

     10

     48.44

     10

     50.51

     10

     48.58

     10

    48.04

    10

    50.30

     15

     1.10.40

     15  1.12.51  15

     1.15.13

     15  1.12.30  15  1.11.50

    15

    1.14.07

     20

     1.35.21

     20  1.36.35  20

     1.39.56

     20  1.36.48  20  1.35.28

    20

    1.39?

     Semi

     1.40.27

     Semi  1.41.57  Semi

     1.46.15

     Semi  1.42.03  Semi  1.40.38

    Semi

    1.44.26

     25

     2.00.21

     25  2.00.27  25

     2.05.18

     25  2.00.43  25  1.59.54

    25

    2.03.59

     30

     2.27.32

     30  2.25.07  30

     2.29.18

     30  2.24.57  30  2.24.07

    30

    2.29.21

     35

     2.56.05

     35  2.50.10  35

     2.52.52

     35  2.48.31  35  2.49.39

    35

    2.55.42

     40

     3.27.46

     40  3.16.15  40

     3.16.41

     40  3.13.58  40  3.16.11

    40

    3.24.14

     42,195

     3.39.26

     42,195  3.26.51  42,195

     3.26.32

     42,195  3.24.41
    (*3.23.58)
     42,195  3.28.08

    42,195

    3.37.12
    (*3.36.45)
                  * en rouge = temps puce.       * en rouge = temps puce.
     N° et date NOM: La Rochelle  N° et date  NOM: Nantes  N° et date NOM: La Rochelle  N° et date NOM: Nantes  N° et date NOM : Vannes  N° et date NOM : Nantes
     53/08    54/10   55/10   56/11   57/11   58/12  
    5 28.09 5  26.36 5 29.36 5 25.54 5 31.44 5 26.39
    10 53.22 10  52.37 10 54.59 10 49.35 10 1.01.09 10 51.20
    15 1.18.17  15 1.18.48 15 1.20.54 15 1.14.00 15 1.31.24 15 1.16.00
    20 1.44.52  20 1.45.22 20 1.48.02 20 1.40.19 20 2.02.59 20 1.41.20
    semi 1.50.21  semi 1.50.43 semi 1.55.31 semi 1.45.44 semi 2.09.27 semi 1.46.56
    25 2.10.21  25 2.10.46 25 2.16.35 25 2.05.15 25 2.34.33 25 2.07.10
    30 2.37.11 30  2.37.08 30 2.45.09 30 2.30.16 30 3.10.06 30 2.33.39
    35 3.02.38  35 3.02.09 35 3.14.19 35 2.56.34 35 3.57.09 35 3.02.16
    40 3.27.49  40 3.29.50 40 nc 40 3.23.11 40 4.40.15 40 3.31.21
    42,195
    3.38.59
    (*3.35.51)
    42,195
    3.41.30 (*3.40.15) 42,195 3.57.30 (*3.55.17) 42,195 3.35.02 (*3.34.24) 42,195 4.59.29 (*4.57.39) 42,195 3.44.24 (*3.42.54)
      * en rouge = temps puce.   * en rouge = temps puce.   * en rouge = temps puce.   * en rouge = temps puce.   * en rouge = temps puce.   * en rouge = temps puce)
    N° et date NOM: Chavagnes                    
    59/13                      
      3.59.17                    

    votre commentaire
  •  1

    05/08/1990

     St Jean de Monts (Côte de lumière)

     2

    28/10/1990

     Cholet

     3

    14/04/1991

     St Sylvain d'Anjou

     4

    07/07/1991

     St André Treize Voies

     5

    11/08/1991

     St Jean de Monts (Côte de lumière)
     mon tout premier                  

     5

     nc

     5

     23.05

     5

    24.15 

     5

    22.55 

     5

    23.05 

     10

     44.00

     10

     47.08

     10

    49.05 

     10

    45.02 

    10 

    44.58 

     15

     1.06.06

     15

     1.10.32

     15

    1.13.10 

     15

    1.06.45 

     15

    1.07.03 

     20

     1.28.30

     20

     1.34.50

     20

    1.37.45 

     20

    1.28.45 

     20

    1.28.45 

     semi

     1.33.??

    semi  

     1.39.42

      semi

    1.42.40 

      semi

    1.33.50 

      semi

    1.33.32 

     25

     1.5?.??

     25

     2.00.24

     25

    2.01.00 

     25

    1.51.00 

     25

    1.50.40 

     30

     2.1?.??

     30

     2.26.45

     30

    2.25.30 

     30

    2.14.?? 

     30

    2.13.42 

     35

     nc

     35

     2.56.??

     35

    2.50.00 

     35

    2.37.?? 

     35

    2.37.33 

     40

     nc

     40

     3.26.??

     40

    3.16.40 

     40

    3.03.?? 

     40

    3.02.23 

     42,195

     3.26.40

     42,195

     3.37.39

     42,195

    3.27.03

     42,195

    3.13.43 

     42,195

    3.12.49 

     

     6

    27/10/1991

     Cholet

    7

    05/04/1992

     Nantes

     8

    05/07/1992

     St André Treize Voies

     9

    09/08/1992

     St Jean de Monts (Côte de lumière)

     10 

    05/10/1992

     Cholet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     5

    21.37 

     5

    22.49 

     5

    21.46 

     5

    22.37 

     5

    22.52 

     10

    44.09 

     10

    44.59 

     10

    43.42 

     10

    45.03 

     10

    46.33 

     15

    1.06.48 

     15

    1.07.07 

     15

    1.05.57 

     15

    1.07.59 

     15

    1.08.42 

     20

    1.29.31 

     20

    1.29.31 

     20

    1.27.44 

     20

    1.30.40 

     20

    1.31.18 

     semi

    1.34.23 

     semi

    1.34.30 

     semi

    1.32.33 

     semi

    1.35.36 

     semi

    1.36.33 

     25

    1.53.13 

     25

    1.51.26 

     25

    1.50.31 

     25

    1.54.34 

     25

    1.54.46 

     30

    2.17.35 

     30

    2.13.53 

     30

    2.14.07 

     30

    2.17.30 

     30

    2.18.01 

     35

    2.44.05 

     35

    2.37.51 

     35

    2.38.38 

     35

    2.41.28 

     35

    2.43.21 

     40

    3.11.01 

     40

    3.03.08 

     40

    3.05.34 

     40

    3.06.56 

     40

    3.10.37 

     42.195

    3.21.56

     42.195

    3.13.22 

     42.195

    3.17.42

     42.195

    3.17.12

     42.195

    3.22.19

     

     11

    04/04/1993

     Nantes

     12

    04/07/1993

     St André Treize Voies

     13

    28/11/1993

    La Rochelle 

     14

    10/04/1994

     Nantes

     15

    03/07/1994

     St André Treize Voies

     

     

    froid glacial + vent

     

     

     5

    21.58 

     5

    21.16 

     5

    22.39 

     5

    21.13 

     5

    21.34 

     10

    44.02 

     10

    42.45 

     10

    44.18 

     10

    41.57 

     10

    42.48 

     15

    1.05.54 

     15

    1.03.54 

     15

    1.06.32 

     15

    1.03.38 

     15

    1.03.48 

     20

    1.27.43 

     20

    1.25.29 

     20

    1.28.57 

     20

    1.25.09 

     20

    1.25.04 

     semi

    1.32.34 

     semi

    1.30.10 

     semi

    1.33.40 

     semi

    1.30.01 

     semi

    1.29.40 

     25

    1.50.08 

     25

    1.47.10 

     25

    1.51.43 

     25

    1.47.02 

     25

    1.46.19 

     30

    2.12.40 

     30

    2.09.57 

     30

    2.13.44 

     30

    2.08.47 

     30

    2.08.01 

     35

    2.35.53 

     35

    2.33.57 

     35

    2.39.19 

     35

    2.31.20 

     35

    2.30.25 

     40

    3.00.02 

     40

    2.58.55 

     40

    3.05.38 

     40

    2.55.25 

     40

    2.53.37 

     42.195

    3.09.31 

     42.195

    3.09.10 

     42.195

    3.16.35

     42.195

    3.05.02 

     42.195

     3.03.31

     

     16

    27/11/1994

    La Rochelle 

     17

    02/04/1995

     Nantes

     18

    02/07/1995

     St André Treize Voies

     19

    26/11/1995

    La Rochelle 

     20

    14/04/1996

     Nantes
         record              

     5

    20.43 

     5

    20.57 

     5

    21.22 

     5

    20.17 

     5

    20.53 

     10

    41.11 

     10

    40.59 

     10

    43.06 

     10

    40.50 

     10

    41.42 

     15

    1.02.15 

     15

    1.01.43 

     15

    1.04.18 

     15

    1.01.15 

     15

    1.03.04 

     20

    1.23.16 

     20

    1.22.42 

     20

    1.26.37 

     20

    1.22.32 

     20

    1.24.23 

    semi

    1.27.54 

      semi

    1.27.20 

      semi

    1.31.27 

      semi

    1.27.04 

      semi

    1.29.03 

     25

    1.44.27 

     25

    1.43.26 

     25

    1.48.56 

     25

    1.43.36 

     25

    1.45.47 

     30

    2.06.12 

     30

    2.04.27 

     30

    2.12.25 

     30

    2.05.24 

     30

    2.06.47 

     35

    2.28.12 

     35

    2.26.09 

     35

    2.37.48 

     35

    2.28.26 

     35

    2.29.07 

     40

    2.50.43 

     40

    2.48.30 

     40

    3.02.33 

     40

    2.53.43 

     40

    2.52.40 

     42.195

    3.00.00 

     42.195

    2.57.17 

     42.195

    3.12.18

     42.195

    3.04.06

     42.195

    3.02.39

     

     21

    30/06/1996

     St André Treize Voies

     22

    24/11/1996

     La Rochelle

     23

    06/04/1997

     Nantes

     24

    08/06/1997

    Vallet 

     25

    30/11/1997

     La Rochelle
                       

     5

     22.15

     5

     20.46

     5

     21.49

     5

     20.46

     5

     21.20

     10

     44.10

     10

     41.58

     10

     43.16

     10

     42.24

     10

     42.47

     15

     1.05.30

     15

     1.03.02

     15

     1.05.09

     15

     1.04.12

     15

     1.04.25

     20

     1.27.29

     20

     1.24018

     20

     1.27.13

     20

     1.26.12

     20

     1.26.11

     semi

     1.32.18

     semi

     1.28.57

     semi

     1.31.56

     semi

     1.31.19

     semi

     1.31.09

     25

     1.49.39

     25

     1.45.42

     25

     1.48.50

     25

     1.49.45

     25

     1.48.25

     30

     2.12.13

     30

     2.07.35

     30

     2.11.15

     30

     2.13.23

     30

     2.11.27

     35

     2.35.46

     35

     2.31.33

     35

     2.34.19

     35

     2.39.50

     35

     2.36.25

     40

     2.59.29

     40

     2.55.20

     40

     2.59.43

     40

     3.05.06

     40

     3.03.17

     42.195

     3.09.24

     42.195

     3.05.23

     42.195

     3.09.49

     42.195

     3.15.56

     42.195

     3.15.07

     

     26 

     05/04/1998

     Nantes

     27 

     11/04/1999

     Nantes

     28 

     25/04/1999

    St Sylvain d'Anjou 

     29

    09/04/2000

    Nantes 

     30

     30/04/2000

     St Sylvain d'Anjou 
             negativ'split    negativ'split  retour de blessure    

     5

     21.19

     5

     21.29

     5

    24.58 

     5

    24.26 

     5

    24.56 

     10

     42.53

     10

    43.16 

     10

    48.00 

     10

    49.13 

     10

    49.10 

     15

     1.04.34

     15

    1.04.51 

     15

    1.11.44 

     15

    1.13.06 

     15

    1.12.34 

     20

     1.26.01

     20

    1.27.25 

     20

    1.36.09 

     20

    1.37.59 

     20

    1.36.28 

     semi

     1.30.52

     semi

    1.32.05 

     semi

    1.41.15 

     semi

    1.43.20 

     semi

    1.41.35 

     25

     1.48.24

     25

    1.48.46 

     25

    2.00.11 

     25

    2.02.01 

     25

    2.00.35 

     30

     2.10.57

     30

    2.10.14 

     30

    2.24.13 

     30

    2.26.50 

     30

    2.24.57 

     35

     2.33.58

     35

    2.33.22 

     35

    2.48.09 

     35

    2.52.33 

     35

    2.50.14 

     40

     2.57.47

     40

    2.56.58 

     40

    3.11.54 

     40

    3.16.49 

     40

    3.16.29 

     42.195

     3.07.29

     42.195

    3.06.36

     42.195

    3.21.44 

     42.195

    3.26.30 

     42.195

    3.27.10

     

     31

     25/06/2000

    Mont Saint Michel 

     32

    19/11/2000

    Vannes 

     33

    08/04/2001

    Nantes 

     34

     29/04/2001

     St Sylvain d'Anjou 

     35

    18/11/2001

     Vannes
                       

     5

     22.38

     5

    23.28 

     5

    22.20 

     5

    23.03 

     5

    22.22 

     10

    44.50

     10

    45.59 

     10

    44.10 

     10

    45.20 

     10

    45.06 

     15

     1.08.18

     15

    1.08.44 

     15

    1.06.06 

     15

    1.08.35 

     15

    1.07.20 

     20

     1.31.49

     20

    1.32.00 

     20

    1.28.49 

     20

    1.30.59 

     20

    1.30.28 

     semi

     1.37.01

     semi

    1.37.00 

     semi

    1.33.50 

     semi

    1.36.00 

     semi

    1.35.28 

     25

     1.55.45

     25

    1.55.36 

     25

    1.50.56 

     25

    1.53.23 

     25

    1.54.12 

     30

     2.21.49

     30

    2.19.37 

     30

    2.13.58 

     30

    2.15.56 

     30

    2.18.18 

     35

     2.49.53

     35

    2.44.25 

     35

    2.37.59 

     35

    2.39.28 

     35

    2.43.46 

     40

     3.16.07

     40

    3.10.08 

     40

    3.02.29 

     40

    3.03.17 

     40

    3.10.13 

     42.195

     3.27.23

     42.195

    3.21.07

     42.195

    3.12.54

     42.195

    3.13.19

     42.195

    3.21.38

     

     36

    07/04/2002

     Nantes

     37

    28/04/2002

     St Sylvain d'Anjou 

     38

    24/11/2002

    La Rochelle 

     39

    06/04/2003

    Nantes 

     40

     27/04/2003

     St Sylvain d'Anjou 
          negativ'split               

     5

     23.12

     5

    23.43 

     5

    23.19 

     5

    22.00 

     5

    24.05 

     10

     45.47

     10

    47.34 

     10

    45.31 

     10

    44.22 

     10

    47.25 

     15

     1.08.03

     15

    1.13.33 

     15

    1.08.01 

     15

    1.06.57 

     15

    1.10.42 

     20

     1.30.57

     20

    1.37.47 

     20

    1.30.43 

     20

    1.30.03 

     20

    1.34.48 

     semi

     1.36.00

     semi

    1.43.33 

     semi

    1.36.12 

     semi

    1.34.57 

     semi

    1.40.16 

     25

     1.53.34

     25

    2.01.49 

     25

    1.54.32 

     25

    1.52.23 

     25

    1.58.43 

     30

     2.17.29

     30

    2.25.27 

     30

    2.20.02 

     30

    2.15.34 

     30

    2.22.39 

     35

     2.42.35

     35

    2.49.53 

     35

    2.47.18 

     35

    2.39.01 

     35

    2.47.18 

     40

     3.07.50

     40

    3.15.40 

     40

    3.16.44 

     40

    3.03.33 

     40

    3.13.40 

     42.195

     3.17.48

     42.195

    3.25.40 

     42.195

    3.29.01

     42.195

    3.13.51

     42.195

    3.24.14

     

     41

    05/10/2003

    Côte d'Amour (Pornichet)

     42

     04/04/2004

     Nantes

     43

    25/04/2004

     St Sylvain d'Anjou 

     44

    03/10/2004

     Côte d'Amour (Pornichet)

     45

     28/11/2004

    La Rochelle 
              negativ'split        grosse défaillance du 35è au 37è: 13'  

     5

    23.25 

     5

    22.54 

     5

    24.05 

     5

    23.38 

    24.46 

     10

    47.30 

     10

    45.50 

     10

    47.54 

     10

    45.39 

     10

    48.02 

    15 

    1.11.16 

    15 

    1.07.59 

    15 

    1.12.30 

    15 

    1.08.10 

    15 

    1.11.45 

    20 

    1.35.31 

    20 

    1.30.20 

    20 

    1.36.30 

    20 

    1.30.31 

    20 

    1.34.44 

    semi 

    1.40.38 

    semi 

    1.35.27 

    semi 

    1.41.52 

    semi 

    1.35.27 

    semi 

    1.39.50 

    25 

    1.59.18 

    25 

    1.52.50 

    25 

    2.00.23 

    25 

    1.53.47 

     25

    1.58.34 

    30 

    2.23.22 

    30 

    2.15.44 

    30 

    2.24.45 

    30 

    2.17.50 

    30 

    2.22.39 

    35 

    2.48.57 

    35 

    2.39.30 

    35 

    2.48.45 

    35 

    2.42.29 

    35 

    2.46.10 

    40 

    3.14.26 

    40 

    3.04.09 

    40 

    3.13.09 

    40 

    3.09.14 

    40 

    3.13.01 

     42.195

    3.25.11

     42.195

    3.14.33

     42.195

    3.23.26 

     42.195

    3.21.03

     42.195

    3.22.55

     

     46

    03/04/2005

     Nantes

     47 

     09/04/2006

     Nantes

     48

    15/04/2007

     Nantes

     49

    07/10/07

    Côte d'Amour (Pornichet)

     50

    25/11/07

     La Rochelle 
        blessure au bout de 5km

    record du pire temps 

         

     Negativ'split

    - 5'58"

      C'est le 50ème, avec les copains d'A.E.

     5

    23.18 

     5

    22.59 

     5

    24.05

     5

    26.53

     5

    24.50

     10

    46.39 

     10

    46.41 

    10 

    48.44

     10

    50.51

     10

    48.58

     15

    1.09.24 

     15

    1.10.40 

     15

    1.12.51

     15

    1.15.13

    15 

    1.12.30

     20

    1.32.38 

     20

    1.35.21 

     20

    1.36.35

     20

    1.39.56

     20

    1.36.48

    semi 

    1.37.42 

    semi 

    1.40.27 

    semi 

    1.41.57

    semi 

    1.46.15

    semi 

    1.42.03

    25 

    1.55.23 

     25

    2.00.21 

     25

    2.00.27

    25 

    2.05.18

    25 

    2.00.43

    30 

    2.18.48 

    30 

    2.27.32 

    30 

    2.25.07

    30 

    2.29.18

    30 

    2.24.57

    35 

    2.43.01 

    35 

    2.56.05 

    35 

    2.50.10

    35 

    2.52.52

    35 

    2.48.31

    40 

    3.07.05 

    40 

    3.27.46 

    40 

    3.16.15

    40 

    3.16.41

    40 

    3.13.58

     42.195

    3.17.21

     42.195

    3.39.26 

     42.195

    3.26.51

     42.195

    3.26.32

    42.195 

    3.24.41


    3 commentaires
  • Compte Rendu des Activités Sportives Hebdomadaires.

    semaine 1

    Lundi 2/01: sortie longue (allure 1 à allure 2) 2h06' pour 21,9km.

    Mardi 3/01: 25' end + Seuil 2 x 1250m en 4'52" Rs=2'30" + R=3'30" + VMA 12 x 200m en 40"5 +/- 0,5" R=40". Total séance: 1h12' pour 12,2km.

    Mercredi 4/01: sortie longue (allure 1 à allure 2) 1h56' pour 20,9km

    Jeudi 5/01: repos (je ne savais même plus comment ça s'écrivait !)

    Vendredi 6/01: matin, muscu 15' (abdo + rameur)

                            soir: test d'allures et VMA 16 X 200m en 20"7+/-0,3" r=20"

                            Total séance:1h17' pour 13,5km

    Samedi 7/01: muscu 30' (abdo, pecs, rameur, biceps, gainage) + parcours "cross" en 2 temps: 4500m en 18'43" , récup 6'30 puis 2000m en 8'35".

    Total séance : 1h21' pour 15,3km

    Dimanche 8/01: sortie longue de 2h02' pour 21,8km (avec départ à <10km/h pour passer à 10,8km/H pendant plus d'une heure puis à 12km/h pendant un quart d'heure et pour finir à <10km/h sur les derniers 2,2km)

    CRASH 1: 9h54' pour 105,6km en 6 séances + 2 séquences de muscu (45' au total)

    *****************************************************************

    Semaine 2:

    Lundi 9/01: (matin) muscul 30' + (soir) endurance allure1: 53' pour 9,3km.

    Mardi 10/01: (soir) sur piste 1000m en 3'41"(95%VMA) récup=2'20" + 4x500m en 1'51" à 1'50"(95%VMA) R=1'. Un peu plus rapides que prévues, ces séries ont été bien régulières, et la fc n'est pas trop montée (maxi 169 soit 95% FCM). Total séance: 1h10' pour 12,3km.

    Mercredi 11/01: (matin) sortie longue allure 1 à allure 2 (28' à 9,6km/h + 30' à 10,8km/h + 40' à 11,2km/h + 20' à 9,6km/h) fc max148 FCmoy 127. Total séance: 1h58' pour 20,6km.

    Jeudi 12/01: (matin) muscul 30' + en raison d'un petit changement d'emploi du temps, ce soir VMA courte 2x(10X150m r= 30") en 30"4+/-0,5" (105%VMA). Récup 3' entre les deux séries. Total séance: 1h05' pour 11,3km.

    Vendredi 13/01: Endurance allure 1 : 1h01' pour 10,5km.

    Samedi 14/01: prévu endurance + PPG et côtes (des courtes, des moyennes et des longues). Séance de milieu d'après midi, 20' de footing cool + 10' de PPG + 10x100m en côte (22" r=28") + 10x150m en côte(32" r= 58") +5x200m(100m plat+100m côte) en 43/44" r=30" + footing de récup 25'. Total séance : 1h31' pour 15,6km

    Dimanche 15/01: prévu REPOS car d'organisation du cross départemental "jeunes" avec mon club l'ASBRezé.

    CRASH 2  au total:  7h38' pour 79,6km  en 6 séances + 32' d'étirements + 1h40' de muscul (en 4 séances)

    **********************************************************************

    Semaine 3:

    Lundi 16/01: Footing à Allure 1 soit 1h05' pour 11,8km.

    Mardi 17/01: VMA courte 13x300m en 1'02"7 +/-1" (100%VMA) r=1'/1'05". Total séance: 1h07' pour 11,9km.

    Mercredi 18/01: sortie longue all1 à all2 (9,6km/h à 11,3km/h + 500m à 16km/h fc 173) Total séance 1h52' pour 19,5km.

    Jeudi 19/01 :  1h27'dont 6km de 75% à 90%VMA soit de 4'45 à 3'55/km(FC 147/172).Total  1h27' pour 16,1km.

    Vendredi 20/01: allure 1 sous la pluie: total 1h00' pour 10,4km.

    Samedi 21/01:   allure 1 + 6 x 24"vite/36"lent : total 45' pour 7,9km.

    Dimanche 22/01: Cross de l'A.L. Bouguenais à 11h40, 42'12" pour 9,525km .+ échauffement et récup 35'/6,2km et 13'30"/2,1km  Total 1h31' pour 17,8km

    CRASH semaine 3: 8h47' pour 95,4km en 6 séances + 1 compétition + 1 muscul 25'

    Et après, démarrage du super plan Marathon/100km/24h.Peut-être après une semaine de repos si le besoin s'en ressent (je crois qu'il s'en ressent à cause d'un gros rhume et de douleurs aux adducteurs) et que l'emploi du temps professionnel ne m'empêche de faire toutes mes séances !

    *******************************************************************************

    Semaine 4

    CRASH 4 : première semaine du plan marathon/100km en 8 + 5 = 13 semaines:

    Lundi 23/01: allure 1 récup du cross d'hier. Total 1h02' pour 10,4km.

    Mardi 24/01: sur piste VMA 2 x (6 x 200m r=40") R=3' en 40"6 +/- 1" (FC 152/162). Total séance : 1h21' pour 13,5km.

    Mercredi 25/01: sortie "semi" longue de l' allure 1 à l'allure 2. Total 1h34' pour 16,8km. [24' à 9,8km/h + 22' à 10,8km/h + 41' à 11,3km/h + 6'30 à 10,9km/h.]

    Jeudi 26/01:  allure 100km avec Noël (dit Patate) pendant 1h23' pour 13,8km. Au Pouliguen, sur la côte sauvage.

    Vendredi 27/01: 34' end + 20' à 80%VMA (4600m en 20'01" cadence=4'21"/km fc 148/157) + 17'end. Total 1h11' pour 13,6km.

    Samedi 28/01: prévue, une sortie longue avec 45' end + 15' à 80% (4'23"/km) + 10' end + 10' à 85% (4'09/km) +15' end. MAIS il neige ! Alors je vais transformer cette séance en une petite sortie en endurance sur mes chemins enneigés. Tant pis pour la S1J5 ! A moins que je ne réussisse à faire quand même un peu de travail au seuil........................................................................................................ Et bien oui ! j'ai fait ma séance! 45' en endurance puis 3600m en 16'01" (cadence 4'27/km, fc 155/168) + 14' end + 2 x 1200m en 5'16" et 5'10" r=3'(cadence 4'23"/km et 4'18"/km fc 155/168) + 26' en endurance. Total 1h54' pour 20,2km.

    Dimanche 29/01: repos prévu, mais sortie cool en endurance sur la neige : total 1h pour 9,6km

    CRASH 4 : 9h25' pour 97,9km en 7 séances + 34' d'étirements. Voilà pour la S1 du plan 607.

    ******************************************************************************

    Semaine 5

    Semaine N° 5 du 30 janvier 2006 au 5 février 2006.

    Plan 607 S2

    Lundi 30/01: allure 1 ---------------> 1h00' pour 10,7km.

    Mardi 31/01: 30' endurance + 2000M en  7'54" (90%VMA FC 159/166) + 5'45" récup(FC 122)  + 10x300m en 1'03"7+/- 1"  r=1'+ 14' endurance.Total séance 1h20' pour 13,8km.

    Mercredi 1/02: sortie longue de l'allure 1 à l'allure 2. Total 1h52' pour 19,8km.

    Jeudi 2/02 : REPOS : j'utilise mon joker, et je déplace à demain ma séance.

    Vendredi 3/02 : allure 1 pendant 40' puis 2x(10 x 100m à VMA) (en 22"+/-1" récup = 20") sur pelouse puis 15' allure 1. Total séance 1h14' pour 12,6km.

    Samedi 4/02 : REPOS.

    Dimanche 5/02:  sortie longue avec 1h09' endurance (10 à 10,5km/h) + 3,4km en 14'58" (all=4'24"/km soit 80%VMA FC 155/169) + 5' endurance + 2400m en 9'58" (all= 4'10"/km soit 85%VMA FC 163/173) + 26' Endurance( 9 à 9,5km/h). Total 2h03' pour 22,1km.

    Total semaine 5: qui s'est avérée être une semaine de récupération partielle non prévue mais dont j'ai ressenti le besoin : accumulation des km + froid qui a duré + travail lointain et beaucoup de temps passé en voiture... Donc: 7h29' pour 79 km en 5 séances.

     


    votre commentaire
  • Suite à l'article incomplet paru dans Running n°53, Jean Hervé nous a envoyé ce courrier :

    "Bonjour à tous

    Personnellement, je trouve que l'article est pas super (j'ai le droit de critiquer, eh, c'est moi qui l'ai écrit), car je ne voulais par rédiger un article technique mais un article émotion. Sur les 5 pages, Running Attitude a retenu la seulement la dernière. Je comprends leur contrainte, mais bon, j'aurais tellement voulu susciter des vocations, au même titre que c'est un article dans VO2 qui a été à l'origine de mon inscription

    Mais comme c'est vous, voilà ce que cela aurait pu donner (et y'avait aussi tout plein de photos de Pascal David qui n'ont visiblement pas retenu l'attention de Running Attitude)

    "
    ******************
    *Reçu 24 sur 24 !*
    ******************

    Parmi les nombreux temps forts de cette année d’ultra-endurance, un événement ressort particulièrement : le 3 septembre 2005, sur les plages de la Méditerranée, 100% des participants viennent à bout de la Transe Gaule.

    Un cas quasi unique sur les courses longues. Retour sur une course qui, au-delà d’une performance individuelle, restera un moment fort, partagé entre 24 coureurs venus de 5 continents.

    Au petit matin, quelque part en France
    **************************************

    5h20, dans un gymnase, quelque part en France. Une main accroche de la lumière à quelques néons. On se souvient à peine du village où l’on se trouve, on ignore où l’on sera le soir. Peu importe, la première préoccupation avant même de quitter le duvet : les douleurs de la veille sont-elles toujours là ce matin ? Puis-je bouger les jambes ? pourrais-je au moins marcher ? Il vaudrait mieux ! Aujourd’hui, selon les coureurs, il y a entre 6 et 11 heures à passer sur le bitume.

    Les coureurs s’ébrouent, quittent leur duvet, commencent à plier leurs affaires. Dans un peu plus d’une heure, il faudra repartir. Déjà la course contre la montre qui reprend ses droits. Se dépêcher de se préparer, arriver avant les délais éliminatoires, se dépêcher de récupérer. Une spirale sans fin.

    « Guten Tag Sigrid », « Hello Don » « Alligato Hiroko », on ne se connaît que depuis quelques jours, mais déjà les habitudes sont prises.

    Une planche sur quelques tréteaux. Un réchaud à gaz, quelques bouilloires dans un enchevêtrement de fils électriques. J’aime ce moment intime partagé souvent avec Patrick, Christophe, Alain, Jacquemine …. Le petit déjeuner n’a rien de diététique. Du pain, du beurre, du café, des Bolino. L’allure de course est si faible, pas besoin d’avoir digéré pour prendre le départ. Et puis, sinon cela obligerait à déjeuner à 3 heures du mat ! La nuit et les temps de récupération sont déjà si courts.

    6h30 : Le gymnase est vide. Les sacs rejoignent les camions d’assistance. Certains s’étirent. Quelques derniers soins. Un peu de vaseline. Tiens, l’ampoule semble propre. Mince, la tendinite est encore là. Enfin la cheville est moins enflée. Premières sensations de la journée. Ca va être dur ou ça va aller mieux ?

    On s’entasse dans un camion, qui nous emporte vers la ligne de départ. Debout, serrés, ballottés dans les virages, c’est pourtant un moment fort. Nous sommes ensemble. Cette proximité, cette intimité rassure. Ensemble pour le départ, ensemble pour l’étape. Depuis quelques jours a dépassé la dimension individuelle. L’enjeu n’est plus seulement d’arriver à Gruissan, il est d’arriver au complet, à 24 coureurs.

    6h50 : ligne de départ. Le départ est donné à l’exact endroit de la ligne d’arrivée la veille. J’adore cette idée de continuité dans la course, de devoir franchir en courant chaque mètre séparant la Manche de la Méditerranée.

    A part les coureurs et les accompagnateurs, nous sommes seuls. Dans un complet anonymat. Parfois, un journaliste local prend quelques photos.

    Nous nous regroupons autour de Jean-Benoît Jaouen, l’organisateur. Un court briefing, sur le parcours, le dénivelé, les ravitaillements, le délai éliminatoire, … Rapide traduction de Russel, Anglais émigré au Texas, et qui souffre depuis deux jours d’énormes inflammations aux jambiers antérieurs.

    J’écoute en règle générale à peine le briefing. Le premier jour, sur le port de Roscoff, j’avais encouragé et serré la main de chaque coureur. Roscoff est à présent 600 kilomètres derrière nous, mais l’habitude est prise. C’est même devenu l’un de mes gestes fétiches. Je n’envisage plus de prendre le départ de l’étape sans ce rituel.

    Des silhouettes hésitantes
    ***************************

    Le drapeau s’abaisse. C’est reparti. Quelques portions de marche pour chauffer les membres. Où sont les douleurs ? Quelles sont les améliorations par rapport à hier ? Devant, les coureurs les plus rapides, ceux que je ne reverrai que le soir, prennent le large. Trond et Bernard sont déjà ensemble. Ils se battent pour la 2ème place et ne se lâchent pas d’une semelle. Sebastiaõ est parti plus prudemment. Multiple champion de 24h (record à 232 km) au Brésil, il a attaqué la Transe Gaule plein de certitudes, attaquant sans relâche lors des trois premières étapes, inaccessible le soir, enfermé dans sa concentration. Et puis il n’a pas tenu la distance, il s’est épuisé, il s’est blessé. Il a commencé à rétrograder au classement général. Et un soir, en pleurs, il s’est excusé de son comportement. Combien d’entre nous ont ainsi réussi, grâce à cette course, à se remettre en question ?

    Le petit peloton de disloque vite. De derrière, j’observe mes amis. Pauvres pantins, démarches brinquebalantes. Dans les prémices du jour naissant, nous sommes loin de donner une image positive de la course à pied.

    Et puis, c’est le miracle qui se renouvelle de matins en matins. Les membres s’assouplissent, les articulations retrouvent une certaine souplesse, les douleurs s’estompent, ou s’atténuent, au fil des kilomètres. J’ignore encore comment cela peut se produire. Des coureurs avec des chevilles enflées, plus épaisses que le genou, se mettent à courir, effaçant leur douleur derrière on ne sait quelles réflexions. Ces coureurs, dont la veille au soir, certains peinaient à marcher, repartent pour couvrir leurs 65 kilomètres quotidiens.

    Chacun court à son rythme. Parfois, il est possible de rester une dizaine de kilomètres sans pouvoir rattraper le coureur devant, si près et à la fois si loin. De toute façon, il devient risqué de forcer. Les douleurs, voire les blessures rappellent vite à l’ordre.

    Les premiers coureurs sont déjà hors de vue. Entre Janne qui galope à 12 km/h et Sigrid ou moi avec nos 7 km/h, les écarts se creusent vite. Devant, j’observe les positions. Daniel part prudemment et a recours fréquemment à quelques foulées de marche. Il accélérera par la suite. Mattias a l’air d’aller mieux, Jean-Pierre et Fabrice boitent et serrent les dents, Alain et Christophe font course commune, Eric conserve sa foulée souple qui pourrait l’emmener jusqu’au bout du monde. Il n’en demande pas tant. Sa seule pensée est de rallier l’étape ce soir, et puis Gruissan dans quelques jours.

    Derrière, j’entends frotter la canne de Patrick sur le bitume. Un passant, pris de sollicitude, la lui a donnée, lorsque Patrick, au sortir de la Bretagne ne pouvait même plus marcher. Bientôt, comme chaque jour, il me dépassera. Je serai alors seul pour le reste de la journée, à l’avant dernière place. Sigrid derrière est notre serre-file.

    Sigrid est une femme stupéfiante : à 64 ans, elle court et marche en boitant, au rythme très régulier de 6 km/h. Elle a terminé la Badwater il y a un mois. Et après la Transe Gaule, elle prendra part une semaine plus tard à la Deutschlandlauf (traversée de l’Allemagne de 1200 kilomètres). Elle y sera éliminée suite à une arrivée trop tardive. Elle mettra cependant un point d’honneur à terminer la course hors classement malgré tout.

    Tant que Sigrid est derrière, c’est bon signe, il n’y a pas de risque d’élimination. Ca n’a pas été toujours le cas. Etape 7, je suis passé à dix minutes de la barrière horaire éliminatoire à l’arrivée. Planté sur le bitume avec une tendinite à chaque releveur du jambier. Neuf heures de marche forcée. Douleur à chaque pas. Une sale journée. Vraiment. Ne plus y penser. Seulement apprécier la chance de pouvoir à nouveau courir. Seulement s’émerveiller de voir son corps repartir le matin, et guérir malgré les kilomètres.

    Des paysages inexplorés
    ***********************

    Et le bitume défile. Après quelques étapes initiales délicates, et hormis les blessures, les organismes se sont à présent habitués à l’effort. Nous avons perdu quelques kilos, nos capacités foncières sont développées, nos besoins en ravitaillement se sont affinés.

    Peu à peu, la nécessité de recourir à la marche se fait moindre, le corps s’est habitué à courir longtemps. Des pensées surprenantes surgissent « Allez il reste juste un semi marathon », « Dans 3 heures on en aura fini ».

    Ne reste plus qu’à profiter des paysages : le franchissement de la Loire dans la brume matinale, les vignes des coteaux du Layon, une journée dans les brumes limousines, une montée franche dans la pinède vers le plateau de Millevaches, un magnifique lever de soleil derrière le Puy de Dôme, les centaines de cloches accrochées au cou des vaches en approchant de Salers, le chemin de crêtes au sommet du Cantal, une descente interminable vers les gorges du Tarn, …

    Alors bien sûr, parfois, au milieu de paysages que même les cartes postales n’ont jamais déflorés, la douleur, la fatigue ou la lassitude apparaissent. Chacun développe alors ses propres mécanismes mentaux pour continuer à avancer. Jan passe le temps en écoutant de la musique, Patrick compte ses pas, Fabrice se fixe un délai pour atteindre l’église du prochain village, Mattias imagine que c’est l’arrivée qui vient à lui.

    Surtout, ne penser qu’à l’étape en cours, Surtout ne pas penser à la distance globale restant à parcourir. Autant nos corps sont prêts pour franchir la distance. Autant nos esprits l’appréhendent mal. Difficile de se convaincre, dans un moment difficile, que l’arrivée est proche, alors qu’il reste encore 500 kilomètres à parcourir à la force de jambes bien fatiguées.

    Et puis au fil des étapes, un nouvel élément de motivation apparaît. Arriver tous les 24. A partir de la mi-course, dans un village au nom évocateur de Saint-Sulpice les feuilles, l’idée de finir au complet a pris corps. La course, notre course a commencé à ne plus nous appartenir. Un nouvel objectif s’est immiscé dans les esprits. Arriver tous les 24. Etre tous ensemble sur la photo à Gruissan. Dès lors, nous n’avions individuellement plus le droit d’abandonner. Pour le groupe, autant que pour nous, il fallait arriver à Gruissan ensemble.

    Et nous l’avons fait. Et symboliquement, la majeure partie des coureurs s’est regoupée deux kilomètres avant la banderole finale sur la plage de Gruissan, afin de terminer cette course comme elle avait commencée. Tous ensemble."


    Et voilà, à présent, j'ai du mal à me remotiver pour la course à pied. J'aime toujours beaucoup courir, je prends du plaisir en courant, mais je n'éprouve plus ce besoin de courir tous les jours, et j'ai du mal à me remotiver pour une quelconque épreuve.

    Amitiés à tous
    Jean-Hervé"


    votre commentaire