• Via Iberica 2017

    Revenu fatigué et déçu de ma DLL 2017 (Traversée de l'Allemagne en 19 étapes pour 1320km environ) mais fier toutefois d'être parvenu à en devenir finisher, je n'avais depuis pas eu l'occasion de me tester sur une autre course. J'avais simplement effectué des entraînements dans lesquels j'ai tenté d'incorporer des répétitions de fractions plus rapides mais celles-ci après deux ou trois semaines m'ont apporté des douleurs à un genou. Donc entraînement « minimaliste » uniquement en endurance.

    Je suis arrivé au départ de la Via Iberica sans véritables repères. Mais j'étais là principalement pour vivre une nouvelle course à étapes et vu le plateau des participants proposé, je savais de toutes façons que j'allais être loin de la tête et proche de la queue du classement. Peu m'importait, le bonheur d'être là primait.

    La première étape, d'Urdos à Jaca, 44,6km et plus de 1000m de dénivelé positif, démarra sous la pluie dans une atmosphère fraîche, directement en montée une fois la mini boucle dans le village effectuée.

    Peut-être suis-je allé trop franchement attaquer les premiers hectomètres d'où mes mauvaises sensations dans la partie suivante, là où la route monte mais pas très fortement. Obligé d'alterner course et marche plus tôt et plus fréquemment que prévu je voyais les autres coureurs partir devant et se détacher inexorablement. « Laisse le classement de côté, occupe-toi de ta course, pas de celle des autres ! » me répétais-je, mais c'est dur quand on est compétiteur de se résoudre à suivre de loin.

    Peu à peu les sensations sont redevenues positives et quand la montée se fit plus rude, au moment où on a quitté la route du tunnel pour emprunter celle du col du Somport, je trouvais mon rythme. Pas l'aisance souhaitée, mais une allure régulière avec une régulière alternance course marche. Les paysages étaient beaux malgré les nuages bas empêchant de voir les sommets, mais au détour d'un long virage je pouvais néanmoins admirer les alentours, vallées, versants, habitations, animaux qui paissaient...

    Arrivé au col, en 1h44' pour 14,2km je me ravitaillais et remplissais mes bouteilles afin d'effectuer la longue descente vers l'arrivée (30km au moins). 2' d'arrêt puis je reprenais ma route. Au début de la descente, ce ne fut pas facile car la pente était forte, mais au fil des kilomètres je réussissais à me détendre et à courir à près de 12km/h tout en prenant garde de ne pas me blesser car le pourcentage de la descente était tel parfois qu'il m'obligeait à freiner ce qui n'est pas une chose facile.

    De beaux paysages se dévoilaient en même temps que le ciel se découvrait et le soleil vint réchauffer l'atmosphère et sécher mes affaires. Plusieurs villages contournés ou traversés dont Candanchu – station de sports d'hiver - Canfran et son ancienne gare – une des plus belles d'Espagne – ou Castello Viejo. 1h02' de descente pour 11,7km pour atteindre le second poste de ravitaillement, je n'avais pas traîné, ayant aussi conservé mon plan de marcher pour boire toutes les 15'. 1' d'arrêt au ravitaillement, le temps de boire et de remettre de l'eau dans ma bouteille et je repartais. Nous avons traversé les beaux villages cités précédemment où les touristes avaient investi les lieux. Je repris ma route mais la descente était moins forte, donc les relances plus fréquentes. Pour arriver au ravitaillement N°3 je mis encore 1h02' mais pour 10,8km seulement. J'avais molli mais comme il ne restait que 7,5km à faire, je savais que cette première étape allait bien se finir.

    J'arrivais à Jaca en 4h39'55 pour 44,6km soit à 9,6 de moyenne environ. 13ème sur 22, il y avait donc plus de monde devant que derrière, mais l'important n'était pas là. J'avais réussi à rentrer dans ma course.

    La seconde étape, de Jaca à Fiscal, 45,6km et plus de 900m de dénivelé positif, commença dans la fraîcheur, voire même la froidure car sur les véhicules, certains avaient dû gratter le petit givre qui s'était déposé en fin de nuit. Le froid ne perdura pas longtemps et après quelques kilomètres, lorsque le soleil apparut de derrières les montagnes environnantes, on sentit vite ses rayons nous réchauffer. C'était assez vallonné dès le départ alors les allures se firent moins rapides qu'hier et nous sommes restés plusieurs kilomètres en vue les uns des autres. Peu à peu les écarts se creusèrent et je trouvais mon rythme au gré des montées et descentes qui se succédaient sur cette belle route avec des bas-côtés assez larges pour nous permettre de cheminer sans risques, même si la circulation était faible.

    Le premier point de ravitaillement arriva, dans le village de Sabinanigo, après 16,5km que je mis 1h42' à boucler. 3' d'arrêt pour manger et recharger mes bouteilles et je repartais pour la seconde partie qui s'annonçait plus rude parce qu'en montée jusqu'au tunnel. 5km avant se trouvait le ravitaillement N°2. Je parcourais ces 14,7km en 1h40' donc j'avais ralenti et quand je repartais du dernier ravitaillement pour les 14 derniers kilomètres, j'espérais que la partie de tunnel (de Petralba long de 2,600km) et la descente qui suivait pourraient faire remonter ma moyenne de quelques dixièmes. Mais il y avait encore 5km de montée où je perdais du temps (8' au km soit du 7,5km/h) avant de pouvoir enfin retrouver une bonne cadence qui me fit faire les 9 derniers km à plus de 10km/h.

    Je suis arrivé à Fiscal en un peu plus de 5h (5h01'10) pour 45,6km. Encore 13ème sur 20 car il y a eu deux abandons aujourd'hui.

    Troisième étape, de Fiscal à Alquezar, 76,5km et plus de 1500m de dénivelé positif.

    Deux départs ce jour ; je fus placé dans le groupe des rapides donc mon étape devait commencer à 7h. Je m'attendais à être rapidement distancé par l'ensemble des coureurs de ce groupe, il n'en fut rien, je suivais sans me faire franchement lâcher, au moins jusqu'au ravitaillement N°1. De profondes vallées nous entouraient proposant au détour des virages de superbes points de vue mais il fallait rester vigilent car il y avait quelques voitures et camions qui auraient pu être surpris par notre présence sur les bas côtés de leur route. Le gilet fluo et la frontale étaient d'ailleurs obligatoires pour le début de cette étape. R1 en 1h23 pour 13,1km, avec un profil plutôt descendant qui allait continuer jusqu'au 20ème km avant de commencer la montée en deux temps jusqu'au km37. Le second ravitaillement situé au km 27,5 passé en 1h58' me permit de me poser un peu plus longtemps que d'habitude afin de manger de quoi tenir dans les futures côtes. Le ravitaillement N°3 étant situé à 10km du précédent, je savais que mon allure dégringolerait fortement. Ce fut le cas et l'arrivée au col pour ce 3ème ravitaillement me fit du bien. 1h13' pour 10km. Ensuite le parcours fut bosselé sur le plateau et le ravitaillement suivant situé à 8,5km (effectués en 55') juste avant une partie descendante d'une dizaine de km avec néanmoins quelques petites bosses à franchir marqua l'entrée dans les 20 derniers km. Nous avions quitté les Pyrénées pour entrer dans la Sierra de Guara. En se retournant, nous pouvions néanmoins apercevoir la chaîne des Pyrénées et quelques sommets enneigés. Cette portion d'étape mentalement faisait du bien surtout quand une longue descente de plus de 15km nous attendait. Une fois « en bas » il ne resterait que les 4 derniers km en côte pour arriver au joli village d'Alquezar. Ce ne fut pas facile, même lors de la descente, alors comme je n'avais plus personne en vue ni devant ni derrière, je me dis que j'allais finir en roue libre, sans chercher à accumuler de la fatigue afin de me préserver pour les autres étapes à venir, toutes aux alentours de 70km.

    Ces 76,5km bouclés en moins de 9h me satisfirent (8h56'24), 12ème place sur 18 (encore 2 abandons).

    Cette arrivée à 16h ne m'empêcha pas de profiter un maximum de ce village très pittoresque dans lequel on a aimé sillonner les ruelles et se perdre à admirer les montagnes qui l'entourent. Je pense que c'est ce genre d'après-étape qui rebooste pour le lendemain.

    Quatrième étape, celle du lendemain du jour où l'après-étape m'a reboosté. Alquezar – Sariñena 68,8km et plus de 500m de dénivelé positif.

    Je faisais partie du groupe des moins performants de la veille et j'ai eu le droit à un départ dans le premier groupe, à 6h. J'ai adoré car j'ai fait la course en tête, une fois les lampadaires du village laissés dans mon dos et j'ai trouvé une bonne cadence de course, sans doute aussi un peu surmotivé de pouvoir distancer mes compagnons et de ne leur laisser qu'entre apercevoir ma lampe clignotante rouge que j'avais mise dans mon sac à dos. D'ailleurs, j'ai éteint cette lampe après quelques kilomètres afin de me retrouver seulement guidé par ma frontale et j'avoue aussi que je ne voulais pas servir de point de repère pour mes poursuivants. Au premier ravitaillement, km 15,1 en 1h38' je ne m'attardais pas et constatais que derrière personne n'était en vue. Je repris mon échappée belle et découvrais au fil des kilomètres les nombreux petits villages annoncés dans la présentation de la course : c'était encore plus joli que je ne l'avais imaginé, surtout en contre jour face à l'aube naissante. Les formes se découpaient dans le ciel orangé et montraient le style particulier de ces villages aragonais. Le profil de cette étape, jamais vraiment plat, n'était pas facile à dompter mais j'avançais quand même : 2ème ravitaillement passé en 3h12' pour 29,7km puis le suivant en 4h14' pour 39,7km. Après, cela allait quelque peu se corser pour moi. Ça correspondait avec le changement radical de paysage. Après avoir suivi un chemin caillouteux, de ceux que j'ai haï lors de la DLL (traversée de l'Allemagne) mais cette fois-ci je les ai appréciés tout en espérant quand même revoir vite le bon bitume espagnol, j'ai retrouvé la route. Je m'étais fait dépasser par Rémi et Alain partis une heure après moi. 3km après, l'arrivée au km 50 où se trouvait le ravitaillement N° 4 (en 5h27') faisait découvrir un paysage de western : des plateaux comme en Arizona où, si l'on regardait bien, on pouvait rêver d'apercevoir des indiens guettant la diligence. Trêve de plaisanterie, la descente qui suivit le ravitaillement fut un régal pour les yeux, un peu moins pour les quadriceps un peu courbatus par les nombreux kilomètres déjà parcourus. Les passages au-dessus de la LGV espagnole (Barcelone – Saragosse) ajoutèrent un peu de dénivelé, mais semblaient anachroniques dans ce paysage où l'on se serait attendu à voir des locomotives à vapeur comme dans « Il était une fois dans l'Ouest ». Dans cette zone, il commençait à faire chaud et je regrettais de ne pas avoir pris mon pulvérisateur, arme absolue contre les coups de chaud et qui évite de tremper sa casquette dans le premier bac à eau venu (abreuvoir, fossé, fontaine improbable dans cette région...) ; accessoirement mon pistolet à eau pouvait aussi servir à me défendre en cas d'attaque d'indiens.

    Au km 59, en 6h37', se situait le dernier ravitaillement et ensuite il ne restait qu'à peine 10km pour boucler cette longue et belle étape. J'avais fait « mon étape » je me relâchais donc un peu et Markus me rattrapa malgré le profil descendant de cette dernière portion d'étape.

    Au final, je finis 7ème de l'étape, en 7h42'40 pour 68,8km (dont environ 17'' passées aux postes de ravitaillement) (moyenne de presque 9km/h).

    Cinquième étape : Sariñena – Caspe, 72,6km et 600m de dénivelé positif.

    Départ à 6h30 dans le second groupe pour moi, le premier groupe étant parti à 6h et le troisième partant à 7h. Les 8 premiers kilomètres se passèrent relativement bien avec un relief assez peu marqué mais la suite nous mit face à une ascension d'un col pas très élevé mais les 250m de dénivelé pour les 11km de montée ne se firent pas si aisément que ça. Ravitaillement N° 1 au km 15,7 en 1h45' , 3' d'arrêt, puis encore 6km de montée jusqu'au col de Sierra Alcubiere et une descente modérée d'une dizaine de kilomètres pour atteindre le ravitaillement N°2 (km 31,5 en 3h28'). De très longues lignes droites, sans ombre, sur des routes devenant progressivement de plus en plus fréquentées, rendirent cette étape un peu laborieuse. Heureusement les bas-côtés étaient larges comme la plupart du temps en Espagne. Les mauvaises odeurs trahissaient le contenu du chargement des très nombreux camions qui nous croisaient : des porcs qui partaient pour les abattoirs, tandis que dans des champs de vastes épandages d'engrais venaient s'ajouter à ces effluves parfois nauséabondes. Au loin, tout au bout de la route, s'il en existait vraiment un, on devinait la silhouette d'un coureur, on voyait disparaître les camions en se disant que la route allait descendre mais c'était tellement loin qu'il fallait plus d'un quart d'heure pour atteindre ce point de repère.

    La fin de cette partie sur le plateau, située à 17km environ de Caspe, laissait sa place à une longue descente pas très forte mais qui permettait de ne pas avoir à relancer la foulée. Je ne cherchais pas à accélérer plus que de raison, et je commençais à ressentir une petite gène au niveau des coups de pieds et des jambiers : n'étaient-ce pas les releveurs qui se réveillaient au bon souvenir de ma première Transe gaule de 2005 ? Cela aurait été un comble au vu de mes plus de 20000km de courses à étapes accumulés depuis lors. Ce qui ajoutait à la longueur de ces lignes droites c'était que nous n'avons pratiquement pas traversé de patelins mis à part les trois de la première moitié de l'étape (Pallaruelo de Monegros, Valfarta et Bujalaroz).

    Une fois en bas de la longue descente, on arriva sur le pont enjambant l'Ebre puis se présentèrent une succession de petites bosses plus ou moins pentues pour rallier l'arrivée devant l'hôtel qui nous accueillait.

    Je ne prenais pas de risque et terminais laborieusement ces 72,6km en 8h20'50 (dont presque 20' passées aux divers postes de ravitaillement). (moyenne 8,7km/h).

    Sixième étape : Caspe – El Pinell de Brai. 68,4km et environ 1100m de dénivelé positif. Passage dans 11 tunnels entre le km 53 et le km 63 sur une voie verte.

    Après un difficile début d'étape dû au dénivelé, il y avait de nombreuses bosses, et à mes douleurs aux jambiers, j'ai été contraint de découper mes chaussettes pour moins souffrir de la pression qu'elles exerçaient sur mes cous-de-pied, j'ai peu à peu réussi à rentrer dans mon étape. 1h53' pour atteindre le premier ravitaillement (km 16,4) situé en pleine montée. Ce n'était pas facile, mais je mettais les douleurs de côté et suivais mon chemin. Les autres coureurs étaient déjà loin devant, mais Charles et Tristan étaient encore dans les parages, nous faisions une sorte de yo-yo entre nous.

    Au km 28 environ, nous sommes rentrés en Catalogne, laissant derrière nous l'Aragon. Au premier coup d’œil, pas de gros changement de décor, sauf peut-être la présence de vignes que je n'avais pas remarquées auparavant. On n'avait jusqu'à présent vu que des oliveraies et des amandiers.

    Au km 29,5 le second ravitaillement se profila, j'y arrivais en 3h23' et une longue montée nous attendait pendant 15km, avec entre temps le troisième ravitaillement passé en 4h47' pour 40km de course. Une fois au sommet et bien il fallait redescendre, et là, ça piquait fort dans mes guibolles. Impossible d' « envoyer », le frein moteur était enclenché et la prudence s'ajoutait, me faisant ralentir alors que j'aurais aimé dévaler à 12km/h comme lors de la première étape. Un peu frustré avant d'arriver au 4ème poste de ravitaillement à l'entrée de Bot, une petite ville. 6h20' pour 52,5km et un très long arrêt de plus de 6' pour me ravitailler en liquide et en solide. La suite, toujours en descente mais à peine perceptible, nous fit emprunter une voie verte, une ancienne voie ferrée, où pas moins de 11 tunnels allaient se succéder en 10km. C'était un paysage admirable qui s'offrait à nous entre deux tunnels : des gorges, des montagnes, des trous d'eau verte ou bleutée. Le port de la lampe frontale ayant été conseillé, voire obligé, je n'eus aucun souci à passer dans l'obscurité des tunnels longs de 100 à 750m. Plusieurs groupes de cyclistes nous ont dépassés ou croisés ce qui apportait son lot de distraction.

    La fin de la voie verte coïncidait avec la dernière table de ravitaillement : km 62,7 passé en 7h43'. Il ne restait plus que 6km au grand maximum, mais dont les 3 premiers étaient en montée, et il faisait quand même un peu chaud à cette heure de la journée. Au col, nous avons eu une vue superbe sur El Pinell de Brai qu'il fallait rejoindre par une bonne descente suivie d'une dernière remontée jusqu'à l'arrivée. 8h30' pour faire ces 68,4km, je n'avais pas été très rapide, mes douleurs m'ayant bien ralenti : 8,1km/h. J'espérais seulement que pour la dernière journée, il n'allait rien de passer me contraignant à ne pas atteindre la mer. Je passais donc la fin de la journée à essayer de ne pas y penser pour savourer le fait d'être là. D'autres étaient plus mal en point que moi, donc je ne m'étendais pas sur mes petits bobos.

    Septième et dernière étape : El Pinell de Brai – Riumar, 69,6km et plus de 700m de dénivelé positif.

    Ce devait être une fête, mais pour pouvoir la faire, il fallait d'abord arriver au bout du ponton sur le sable de la plage de Riumar. Le début d'étape, dans le noir, en montée pendant 3 ou 4km, se passa bien, je tentais de garder en vue les autres coureurs partis dans mon groupe de 6h30 afin de ne pas être trop tôt isolé. La descente raide qui suivit ces premiers kilomètres fut le début des douleurs aux jambiers, mais au km 6 on rejoignait une route plate, longeant l'Ebre, et je pus ensuite de nouveau courir sans trop souffrir. Au km 10, une longue montée de 4km se présenta et j'alternais alors course et marche. Le jour commençait à se lever, il faisait encore frais. Les sensations devenaient meilleures. Par contre, une fois le ravitaillement situé au col passé (km 14), là où les premiers (Gwen en tête suivi de Rémi) me dépassèrent, reprenant les 30' de décalage de leur départ, la descente me rappela que mes inflammations étaient sérieuses et je dus mettre le frein et le ronger (mon frein) en me disant qu'il fallait que je reste patient, que les kilomètres allaient quand même défiler. Une fois en bas, la route plane jusqu'au km 30 me fit engranger les bornes (ravito N°2 au km 26). J'avais dépassé les coureurs du premier groupe, partis à 6h, et j'étais dans le même secteur que Charles et Tristan qui se sont attardés plus que de raison pour se restaurer. Et quand on arriva au pied de l'énorme dernière montagne proposée par la Via Iberica, je savais que j'allais avoir du mal à faire ces 6km en montée dont certaines portions étaient supérieures à 10% voire même à 15%.

    Le troisième ravitaillement au km 36,5 au col marqua la fin de la montée et aussi de ma période de sérénité. Je ne pensais pas que la longue descente allait si mal se passer : de forts pourcentages, dignes de ceux de la montée, en plus d'un revêtement assez bosselé, eurent raison de mon envie de m'accrocher. Mentalement je n'étais plus là et je me dis que les 32 derniers kilomètres allaient être une belle galère. Et ils le furent. Même les nombreux orangers, les amandiers, les oliviers, les vignes, puis le long de l'Ebre, les rizières, les nombreux oiseaux (hérons, aigrettes, ibis...) rien ne pouvait plus me redonner le goût de relancer la mécanique. J'avais trop mal, aux jambes et au mental. J'ai réussi néanmoins à arriver au bout de cette dernière étape, un peu dans le même état d'esprit que lors de la dernière étape de la DLL (traversée de l'Allemagne effectuée cet été) et la montée au Zugspitze. 9h28'05 pour 69,6km. D'ailleurs je ne célébrais pas mon arrivée comme je l'avais tant de fois déjà fait lors des Transe Gaule ou TransEurope. J'étais fâché avec moi-même essayant de retrouver le moment où j'avais pu flinguer ma course en déclenchant ces inflammations aux jambiers. Je pense que j'aurais dû découper mes chaussettes dès la seconde ou troisième étape, celles que je portais me serraient le cou-de-pied comme des bas de contention.

    Bon, je suis quand même content et fier d'être allé au bout de cette course merveilleuse, très bien organisée, avec de nombreux coureurs et coureuses que je connaissais déjà et d'autres dont j'ai fait la connaissance. Un staff aux petits oignons avec les coureurs, des bénévoles toujours souriants aux ravitaillements, des hébergements sympas et de très jolis villages et paysages traversés.

     

    A+Fab


    votre commentaire
  • Semaine N° 1

    Lundi 30/10/2017 : Repos

    Mardi 31/10 : Repos

    Mercredi 01/11 : Repos

    Jeudi 02/11 : Repos

    Vendredi 03/11 : Repos

    Samedi 04/11 : (matin) 1h12'06" pour 10,7km.

    Dimanche 05/11 : (matin) 1h36'50" pour 14,6km.

    Total semaine N°1 : 2h48'56" pour 25,3km en 2 séances. Cumul 2017 : 641h08'55" pour 5693,2km en 289 séances dont 28 compétitions.

    Semaine N° 2

    Lundi 06/11 : (soir) 1h39'45" pour 15,3km.

    Mardi 07/11 : (midi) 48'25" pour 7,6km. (soir) 47'35" pour 7,3km.

    Mercredi 08/11 : (soir) 1h33'00" pour 15,0km.

    Jeudi 09/11 : (soir) 1h37'25" pour 15,7km.

    Vendredi 10/11 : (soir) 1h34'30" pour 15,1km.

    Samedi 11/11 : (matin) 2h05'15" pour 20,0km.

    Dimanche 12/11 : (matin) 2h05'40" pour 20,4km.

    Total semaine N°2 : 12h11'35" pour 116,4km en 8 séances. Cumul 2017 : 653h20'30" pour 5809,6km en 297 séances dont 28 compétitions.

    Semaine N°3 

    Lundi 13/11 : (soir) 1h35'45" pour 15,4km.

    Mardi 14/11 : (midi) 46'00" pour 7,6km.

    Mercredi 15/11 : (soir) 1h30'55" pour 15,5km.

    Jeudi 16/11 : (soir) 1h35'25" pour 15,7km.

    Vendredi 17/11 : (soir) 1h32'35" pour 15,6km.

    Samedi 18/11 : (matin) 2h05'45" pour 20,5km.

    Dimanche 19/11 : (matin) 2h10'55" pour 21,8km.

    Total semaine N°3 : 11h17'20" pour 112,1km en 7 séances. Cumul 2017 : 664h37'50" pour 5921,7km en 304 séances dont 28 compétitions.

    Semaine N° 4

    Lundi 20/11 : (soir) 1h36'10" pour 15,4km.

    Mardi 21/11 : soir) 1h36'35" pour 15,7km.

    Mercredi 22/11 : (soir) 1h32'35" pour 15,2km.

    Jeudi 23/11 : (midi) 45'40" pour 7,6km. (soir) 46'00" pour 7,5km.

    Vendredi 24/11 : (soir) 1h41'20" pour 17,1km.

    Samedi 25/11 : (soir) 1h38'35" pour 17,0km.

    Dimanche 26/11 : REPOS

    Total semaine N°4 : 9h36'55" pour 95,5km en 7 séances. Cumul 2017 : 674h14'45" pour 6017,2km en 311 séances dont 28 compétitions.

    Semaine N°5 

    Lundi 27/11 : (soir) 1h33'40" pour 15,1km.

    Mardi 28/11 : (soir) 42'45" pour 7,2km.

    Mercredi 29/11 : (soir) 1h35'40" pour 16,5km.

    Jeudi 30/11 : (soir) 1h22'30" pour 13,5km.

    Vendredi 01/12 : REPOS

    Samedi 02/12 et Dimanche 03/12 : 24h de Ploeren (dans le cadre du Téléthon) : 162,750km.

     Total semaine N°5 : 29h14'35" pour 215,0km en 5 séances dont 1 compétition de 24h. Cumul 2017 : 703h29'20" pour 6232,2km en 316 séances dont 29 compétitions.

    Semaine N° 6

    Lundi 04/12 : (soir) 1h08'10" pour 10,1km.

    Mardi 05/12 : (soir) 48'50" pour 7,8km.

    Mercredi 06/12 : (soir) 1h33'30" pour 15,3km.

    Jeudi 07/12 : (soir) 1h34'40" pour 15,0km.

    Vendredi 08/12 : (soir) 1h34'15" pour 15,6km.

    Samedi 09/12 : (matin) 2h15'15" pour 21,8km.

    Dimanche 10/12 : (matin) 2h18'50" pour 21,6km.

    Total semaine N°6 : 11h13'30" pour 107,2km en 7 séances. Cumul 2017 : 714h42'50" pour 6339,4km en 323 séances dont 29 compétitions.

    Semaine N° 7

    Lundi 11/12 : (soir) 1h35'00" pour 15,5km.

    Mardi 12/12 : 

    Mercredi 13/12 : 

    Jeudi 14/12 : 

    Vendredi 15/12 : 

    Samedi 16/12 : 

    Dimanche 17/12 : 

    Total semaine N°7 : 1h35'00" pour 15,5km en 1 séance. Cumul 2017 : 716h17'50" pour 6354,9km en 324 séances dont 29 compétitions.

    Semaine N°8 

    Lundi 18/12 : 

    Mardi 19/12 : 

    Mercredi 20/12 : 

    Jeudi 21/12 : 

    Vendredi 22/12 : 

    Samedi 23/12 : 

    Dimanche 24/12 : 

    Total semaine N°8 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2017 : 

    Semaine N°9 

    Lundi 25/12 : 

    Mardi 26/12 : 

    Mercredi 27/12 : 

    Jeudi 28/12 : 

    Vendredi 29/12 : 

    Samedi 30/12 : 

    Dimanche 31/12/2107 : 

    Total semaine N°9 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2017 : 

    Semaine N°10 

    Lundi 01/01/2018

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°10 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°11 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°11 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°12 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°12 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°13 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°13 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°14 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°14 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°15 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°15 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

    Semaine N°16 

    Lundi 

    Mardi 

    Mercredi 

    Jeudi 

    Vendredi 

    Samedi 

    Dimanche 

    Total semaine N°16 : 0h00'00" pour 0,0km en 0 séance. Cumul 2018 : 

     


    votre commentaire
  • (au 05/12/2017)

    M+U

    Ultras Marathons Date Temps Distance nom de la course lieu nombre de participations
    1   1 05/08/1990 03:26:40 42,195 Marathon de la Côte de lumière St Jean de Monts 1
    2   2 28/10/1990 03:37:39 42,195 Marathon Cholet 1
    3   3 14/04/1991 03:27:03 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 1
    4   4 07/07/1991 03:13:43 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 1
    5   5 11/08/1991 03:12:49 42,195 Marathon de la Côte de lumière St Jean de Monts 2
    6   6 27/10/1991 03:21:56 42,195 Marathon Cholet 2
    7   7 05/04/1992 03:13:22 42,195 Marathon Nantes 1
    8   8 05/07/1992 03:17:42 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 2
    9   9 09/08/1992 03:17:12 42,195 Marathon de la Côte de lumière St Jean de Monts 3
    10   10 25/10/1992 03:22:19 42,195 Marathon Cholet 3
    11   11 04/04/1993 03:09:31 42,195 Marathon Nantes 2
    12   12 04/07/1993 03:09:10 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 3
    13 1   29/08/1993 10:17:56 100 100km de Cléder Cléder 1
    14   13 28/11/1993 03:16:35 42,195 Marathon La Rochelle 1
    15   14 10/04/1994 03:05:02 42,195 Marathon Nantes 3
    16   15 03/07/1994 03:03:31 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 4
    17 2   28/08/1994 09:39:37 100 100km de Cléder Cléder 2
    18   16 27/11/1994 03:00:00 42,195 Marathon La Rochelle 2
    19   17 02/04/1995 02:57:17 42,195 Marathon Nantes 4
    20 3   27/05/1995 08:47:22 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 1
    21   18 02/07/1995 03:12:19 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 5
    22   19 26/11/1995 03:04:06 42,195 Marathon La Rochelle 3
    23   20 14/04/1996 03:02:39 42,195 Marathon Nantes 5
    24 4   18/05/1996 04:00:00 45 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 2
    25   21 30/06/1996 03:09:24 42,195 Marathon de Vendée St André 13 Voies 6
    26 5   25/08/1996 09:26:54 100 100km de Cléder Cléder 3
    27   22 24/11/1996 03:05:23 42,195 Marathon La Rochelle 4
    28   23 06/04/1997 03:09:48 42,195 Marathon Nantes 6
    29   24 08/06/1997 03:15:56 42,195 Marathon Vallet 1
    30 6   24/08/1997 09:53:29 100 100km de Cléder Cléder 4
    31   25 30/11/1997 03:15:07 42,195 Marathon La Rochelle 5
    32   26 05/04/1998 03:07:28 42,195 Marathon Nantes 7
    33 7   23/08/1998 09:51:47 100 100km de Cléder Cléder 5
    34   27 11/04/1999 03:06:36 42,195 Marathon Nantes 8
    35   28 25/04/1999 03:21:44 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 2
    36 8   15/05/1999 09:41:14 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 3
    37 9   22/08/1999 09:51:46 100 100km de Cléder Cléder 6
    38   29 09/04/2000 03:26:30 42,195 Marathon Nantes 9
    39   30 30/04/2000 03:27:10 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 3
    40   31 25/06/2000 03:27:23 42,195 Marathon du Mont St Michel Cancale 1
    41 10   20/08/2000 10:38:55 100 100km de Cléder Cléder 7
    42   32 19/11/2000 03:21:07 42,195 Marathon Vannes 1
    43   33 08/04/2001 03:12:54 42,195 Marathon Nantes 10
    44   34 29/04/2001 03:13:19 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 4
    45 11   26/08/2001 09:28:55 100 100km de Cléder Cléder 8
    46   35 18/11/2001 03:21:38 42,195 Marathon Vannes 2
    47   36 07/04/2002 03:17:48 42,195 Marathon Nantes 11
    48   37 28/04/2002 03:25:40 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 5
    49 12   11/05/2002 09:48:10 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 4
    50   38 24/11/2002 03:29:01 42,195 Marathon La Rochelle 6
    51   39 06/04/2003 03:13:51 42,195 Marathon Nantes 12
    52   40 27/04/2003 03:24:14 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 6
    53 13   31/05/2003 10:34:38 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 5
    54 14   30/08/2003 09:42:57 100 100km de Sologne Theillay 1
    55   41 05/10/2003 03:25:11 42,195 Marathon de la Côte d'Amour La Baule 1
    56   42 04/04/2004 03:14:33 42,195 Marathon Nantes 13
    57   43 25/04/2004 03:23:26 42,195 Marathon du Loir St Sylvain d'Anjou 7
    58 15   22/05/2004 10:12:21 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 6
    59 16   20/06/2004 09:54:54 100 Loire Béconnais St Augustin des Bois 1
    60   44 03/10/2004 03:21:03 42,195 Marathon de la Côte d'Amour La Baule 2
    61   45 28/11/2004 03:22:55 42,195 Marathon La Rochelle 7
    62   46 03/04/2005 03:17:21 42,195 Marathon Nantes 14
    63 17   07/05/2005 10:42:00 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 7
    64 18   05/06/2005 09:53:08 100 Ponthieu Marquenterre   1
    65 19   17/08/2005 07:31:57 62 TranseGaule Roscoff/Plounévézel 1
    66 20   18/08/2005 07:39:50 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 2
    67 21   19/08/2005 09:17:02 75 TranseGaule Pontivy/Guer 3
    68 22   20/08/2005 08:14:55 68 TranseGaule Guer/Châteaubriant 4
    69 23   21/08/2005 08:32:54 69 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 5
    70 24   22/08/2005 06:34:51 55 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 6
    71 25   23/08/2005 07:02:42 57 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 7
    72 26   24/08/2005 07:54:08 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 8
    73 27   25/08/2005 09:11:07 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 9
    74 28   26/08/2005 07:11:50 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 10
    75 29   27/08/2005 05:41:02 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 11
    76 30   28/08/2005 08:57:59 75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 12
    77 31   29/08/2005 08:13:08 64 TranseGaule Mauriac/Aurillac 13
    78 32   30/08/2005 08:08:17 61 TranseGaule Aurillac/St Cyprien sur Dourdou 14
    79 33   31/08/2005 07:55:46 56 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 15
    80 34   01/09/2005 08:17:29 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 16
    81 35   02/09/2005 09:44:19 70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 17
    82 36   03/09/2005 09:27:51 72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 18
    83   47 09/04/2006 03:39:26 42,195 Marathon Nantes 15
    84 37   22/04/2006 05:51:23 50 100km du Périgord Noir Belvès 1
    85 38   18/06/2006 12:43:55 100 Loire Béconnais St Augustin des Bois 2
    86 39   16/08/2006 07:43:18 62 TranseGaule Roscoff/Plounévézel 19
    87 40   17/06/2006 07:42:59 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 20
    88 41   18/08/2006 09:24:50 75 TranseGaule Pontivy/Guer 21
    89 42   19/08/2006 08:40:59 68 TranseGaule Guer/Châteaubriant 22
    90 43   20/08/2006 09:04:26 69 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 23
    91 44   21/08/2006 06:59:14 53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 24
    92 45   22/08/2006 07:24:50 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 25
    93 46   23/08/2006 08:12:02 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 26
    94 47   24/08/2006 09:03:53 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 27
    95 48   25/08/2006 07:47:02 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 28
    96 49   26/08/2006 06:16:45 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 29
    97 50   27/08/2006 10:07:45 75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 30
    98 51   28/08/2006 08:36:26 64 TranseGaule Mauriac/Aurillac 31
    99 52   29/08/2006 07:33:32 61 TranseGaule Aurillac/St Cyprien sur Dourdou 32
    100 53   30/08/2006 06:46:14 56 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 33
    101 54   31/08/2006 06:17:46 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 34
    102 55   01/09/2006 08:11:12 70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 35
    103 56   02/09/2006 08:13:54 72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 36
    104   48 15/04/2007 03:26:51 42,195 Marathon Nantes 16
    105 57   19/05/2007 10:51:11 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 8
    106 58   10/06/2007 10:57:13 100 Loire Béconnais St Augustin des Bois 3
    107 59   15/08/2007 07:08:41 62 TranseGaule Roscoff/Plounévézel 37
    108 60   16/08/2007 07:09:09 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 38
    109 61   17/06/2007 08:34:15 75 TranseGaule Pontivy/Guer 39
    110 62   18/08/2007 07:34:24 67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 40
    111 63   19/08/2007 08:05:55 70 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 41
    112 64   20/08/2007 06:04:39 53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 42
    113 65   21/08/2007 06:27:49 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 43
    114 66   22/08/2007 06:40:37 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 44
    115 67   23/08/2007 07:36:11 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 45
    116 68   24/08/2007 06:41:18 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 46
    117 69   25/08/2007 04:54:45 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 47
    118 70   26/08/2007 07:30:47 75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 48
    119 71   27/08/2007 06:51:08 64 TranseGaule Mauriac/Aurillac 49
    120 72   28/08/2007 06:00:56 61 TranseGaule Aurillac/St Cyprien sur Dourdou 50
    121 73   29/08/2007 05:39:59 56 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 51
    122 74   30/08/2007 05:09:09 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 52
    123 75   31/08/2007 06:52:44 70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 53
    124 76   01/09/2007 06:52:29 72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 54
    125   49 07/10/2007 03:26:32 42,195 Marathon de la Côte d'Amour La Baule 3
    126   50 25/11/2007 03:24:41 42,195 Marathon La Rochelle 8
    127   51 20/04/2008 03:28:08 42,195 Marathon Nantes 17
    128 77   22/06/2008 08:58:34 75 100km du Loire Béconnais St Augustin des Bois 4
    129 78   13/07/2008 24:00:00 191,015 24 HEURES Séné 1
    130 79   13/08/2008   62 TranseGaule Roscoff/Plounévézel 55
    131 80   14/08/2008   64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 56
    132 81   15/08/2008   75 TranseGaule Pontivy/Guer 57
    133 82   16/08/2008   67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 58
    134 83   17/08/2008   70 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 59
    135 84   18/08/2008   53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 60
    136 85   19/08/2008   58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 61
    137 86   20/08/2008   63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 62
    138 87   21/08/2008   69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 63
    139 88   22/08/2008   62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 64
    140 89   23/08/2008   49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 65
    141 90   24/08/2008   75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 66
    142 91   25/08/2008   58 TranseGaule Mauriac/Jussac 67
    143 92   26/08/2008   69 TranseGaule Jussac/St Cyprien sur Dourdou 68
    144 93   27/08/2008   56 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 69
    145 94   28/08/2008   54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 70
    146 95   29/08/2008   70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 71
    147 96   30/08/2008   72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 72
    148   52 19/10/2008 03:37:12 42,195 Marathon Vannes 3
    149 97   08/11/2008 24:00:00 190,715 24 HEURES Aulnat 1
    150   53 30/11/2008 03:38:59 42,195 Marathon La Rochelle 9
    151 98   22/03/2009 24:00:00 177,074 24 HEURES Rennes 1
    152 99   19/04/2009 06:28:54 57 TEFR 2009 Bari/Barletta 1
    153 100   20/04/2009 08:01:28 69,3 TEFR 2009 Barletta/Foggia 2
    154 101   21/04/2009 08:22:35 72,2 TEFR 2009 Foggia/CampomarinoLido 3
    155 102   22/04/2009 07:16:06 62,2 TEFR 2009 CampomarinoLido/TorinoDiSangro 4
    156 103   23/04/2009 06:26:07 55,9 TEFR 2009 TorinoDiSangro/SilviMarina 5
    157 104   24/04/2009 05:38:20 49,8 TEFR 2009 SilviMarina/San Benedetto 6
    158 105   25/04/2009 08:29:19 71 TEFR 2009 San Benedetto/Porto Recanati 7
    159 106   26/04/2009 08:42:40 73,8 TEFR 2009 Porto Recanati/Fano 8
    160 107   27/04/2009 08:30:06 73 TEFR 2009 Fano/Bellaria 9
    161 108   28/04/2009 08:11:30 69,6 TEFR 2009 Bellaria/Lugo 10
    162 109   29/04/2009 09:40:56 84,8 TEFR 2009 Lugo/Alberone 11
    163 110   30/04/2009 05:36:51 50 TEFR 2009 Alberone/Ostiglia 12
    164 111   01/05/2009 07:59:52 67,9 TEFR 2009 Ostiglia/Pescantina 13
    165 112   02/05/2009 08:05:20 69,4 TEFR 2009 Pescantina/Nomi 14
    166 113   03/05/2009 09:10:37 76,9 TEFR 2009 Nomi/San Michele 15
    167 114   04/05/2009 07:37:37 64,8 TEFR 2009 San Michele/Schlanders 16
    168 115   05/05/2009 07:22:04 63,8 TEFR 2009 Schlanders/Pfunds 17
    169 116   06/05/2009 06:36:45 60,1 TEFR 2009 Pfunds/Nassereith 18
    170 117   07/05/2009 08:12:23 68,9 TEFR 2009 Nassereith/Seeg 19
    171 118   08/05/2009 07:12:05 64,9 TEFR 2009 Seeg/Pfaffenhausen 20
    172 119   09/05/2009 09:34:31 81 TEFR 2009 Pfaffenhausen/Nattheim 21
    173 120   10/05/2009 09:08:16 80,5 TEFR 2009 Nattheim/Schillingsfürst 22
    174 121   11/05/2009 09:40:49 82,1 TEFR 2009 Schillingsfürst/Prosselsheim 23
    175 122   12/05/2009 07:50:31 65,6 TEFR 2009 Prosselsheim/Weissenbach 24
    176 123   13/05/2009 08:19:40 71,5 TEFR 2009 Weissenbach/Queck 25
    177 124   14/05/2009 07:25:13 64,4 TEFR 2009 Queck/Waldkappel 26
    178 125   15/05/2009 07:35:00 68 TEFR 2009 Waldkappel/Ebergötzen 27
    179 126   16/05/2009 08:44:19 76,7 TEFR 2009 Ebergötzen/Gebhardshagen 28
    180 127   17/05/2009 07:49:01 70,3 TEFR 2009 Gebhardshagen/Stüde 29
    181 128   18/05/2009 08:37:19 76,9 TEFR 2009 Stüde/Bienenbüttel 30
    182 129   19/05/2009 08:01:47 69,5 TEFR 2009 Bienenbüttel/Trittau 31
    183 130   20/05/2009 04:28:02 44 TEFR 2009 Trittau/Bad Segeberg 32
    184 131   21/05/2009 06:06:04 55,1 TEFR 2009 Bad Segeberg/Kiel 33
    185 132   22/05/2009 04:57:28 48,8 TEFR 2009 Göteborg/Sjövik 34
    186 133   23/05/2009 09:37:49 82 TEFR 2009 Sjövik/Kvänum 35
    187 134   24/05/2009 10:05:35 85,9 TEFR 2009 Kvänum/Hasslerör 36
    188 135   25/05/2009 08:04:38 68,1 TEFR 2009 Hasslerör/Kristinehamn 37
    189 136   26/05/2009 09:52:10 85 TEFR 2009 Kristinehamn/Lesjöfors 38
    190 137   27/05/2009 07:14:05 64,9 TEFR 2009 Lesjöfors/Vansbro 39
    191 138   28/05/2009 08:08:21 72,8 TEFR 2009 Vansbro/Mora 40
    192 139   29/05/2009 09:04:00 78,3 TEFR 2009 Mora/Västbacka 41
    193 140   30/05/2009 06:59:16 61,4 TEFR 2009 Västbacka/Sveg 42
    194 141   31/05/2009 09:52:59 85,7 TEFR 2009 Sveg/Rätan 43
    195 142   01/06/2009 07:12:50 57,9 TEFR 2009 Rätan/Hackas 44
    196 143   02/06/2009 08:04:17 60,3 TEFR 2009 Hackas/Lit 45
    197 144   03/06/2009 11:11:40 79,1 TEFR 2009 Lit/Strömsund 46
    198 145   04/06/2009 10:05:01 72,8 TEFR 2009 Strömsund/Dorotea 47
    199 146   05/06/2009 07:41:54 56,2 TEFR 2009 Dorotea/Vilhelmina 48
    200 147   06/06/2009 09:26:14 69,7 TEFR 2009 Vilhelmina/Storuman 49
    201 148   07/06/2009 11:27:23 71,8 TEFR 2009 Storuman/Sorsele 50
    202 149   08/06/2009 11:51:18 84,6 TEFR 2009 Sorsele/Arvidsjaur 51
    203 150   09/06/2009 11:56:29 95,1 TEFR 2009 Arvidsjaur/Kabdalis 52
    204 151   10/06/2009 06:56:57 59,5 TEFR 2009 Kabdalis/Jokkmokk 53
    205 152   11/06/2009 11:18:41 94 TEFR 2009 Jokkmokk/Gälliväre 54
    206 153   07/11/2009 24:00:00 67,1 24 HEURES Aulnat 2
    207 154   27/03/2010 24:00:00 137,458 24 HEURES Rennes 2
    208   54 02/05/2010 03:41:30 42,195 Marathon Nantes 18
    209 155   15/05/2010 11:58:41 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 9
    210 156   22/05/2010 24:00:00 157,315 24 HEURES Séné 2
    211 157   11/08/2010 08:24:07 62 TranseGaule Roscoff/Plounévézel 73
    212 158   12/08/2010 07:04:45 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 74
    213 159   13/08/2010 08:26:28 75 TranseGaule Pontivy/Guer 75
    214 160   14/08/2010 07:19:59 67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 76
    215 161   15/08/2010 07:56:22 70 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 77
    216 162   16/08/2010 05:51:50 53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 78
    217 163   17/08/2010 06:24:32 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 79
    218 164   18/08/2010 07:06:25 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 80
    219 165   19/08/2010 07:39:42 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 81
    220 166   20/08/2010 06:55:59 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 82
    221 167   21/08/2010 05:27:12 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 83
    222 168   22/08/2010 08:29:20 75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 84
    223 169   23/08/2010 07:23:38 64 TranseGaule Mauriac/Aurillac 85
    224 170   24/08/2010 07:01:17 61 TranseGaule Aurillac/St Cyprien sur Dourdou 86
    225 171   25/08/2010 06:47:30 58 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 87
    226 172   26/08/2010 06:07:47 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 88
    227 173   27/08/2010 08:03:32 70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 89
    228 174   28/08/2010 08:23:05 72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 90
    229   55 28/11/2010 03:57:30 42,195 Marathon La Rochelle 10
    230   56 17/04/2011 03:35:02 42,195 Marathon Nantes 19
    231 175   24/04/2011 24:00:00 179,265 24 HEURES Séné 3
    232 176   04/06/2011 09:42:00 79,7 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 10
    233 177   10/08/2011 07:18:46 62* TranseGaule Roscoff/Plounévézel 91
    234 178   11/08/2011 06:56:15 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 92
    235 179   12/08/2011 08:17:35 75 TranseGaule Pontivy/Guer 93
    236 180   13/08/2011 07:11:15 67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 94
    237 181   14/08/2011 07:53:35 70 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 95
    238 182   15/08/2011 05:28:47 53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 96
    239 183   16/08/2011 06:03:13 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 97
    240 184   17/08/2011 06:36:18 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 98
    241 185   18/08/2011 07:14:18 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 99
    242 186   19/08/2011 06:38:22 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 100
    243 187   20/08/2011 05:12:22 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 101
    244 188   21/08/2011 08:23:15 75 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 102
    245 189   22/08/2011 07:09:44 64 TranseGaule Mauriac/Aurillac 103
    246 190   23/08/2011 06:27:45 61 TranseGaule Aurillac/St Cyprien sur Dourdou 104
    247 191   24/08/2011 06:07:14 58 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 105
    248 192   25/08/2011 05:41:09 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 106
    249 193   26/08/2011 07:23:15 70 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 107
    250 194   27/08/2011 07:26:47 72 TranseGaule St Pons de Thomières/Gruissan-plage 108
    251   57 16/10/2011 04:59:29 42.195 Marathon Vannes 4
    252 195   11/11/2011 24:00:00 184.486 24 HEURES Aulnat 3
    253 196   02/12/2011 24:00:00 182.400 24 HEURES Bouaye (Téléthon) 1
    254   58 15/04/2012 03:44:34 42.195 Marathon Nantes 20
    255 197   28/04/2012 24:00:00 193.896 24 HEURES Rennes 3
    256 198   19/05/2012 11:20:09 100 100km de Vendée Chavagnes en Paillers 11
    257 199   15/07/2012 12:07:23 100 100km de Cléder Cléder 9
    258 200   19/08/2012 06:43:34 56 TEFR 2012 Skagen - Oster Vra 55
    259 201   20/08/2012 07:00:28 63.5 TEFR 2012 Oster Vra - Stovring 56
    260 202   21/08/2012 07:31:40 65.7 TEFR 2012 Stovring - Bjerringbro 57
    261 203   22/08/2012 08:14:32 70.9 TEFR 2012 Bjerringbro - Uldum 58
    262 204   23/08/2012 08:27:44 72.2 TEFR 2012 Uldum - Haderslev 59
    263 205   24/08/2012 09:11:21 78.5 TEFR 2012 Haderslev - Eggebek 60
    264 206   25/08/2012 08:45:51 74 TEFR 2012 Eggebek - Hohenwestedt 61
    265 207   26/08/2012 08:25:12 70.3 TEFR 2012 Hohenwestedt - Ahrensburg 62
    266 208   27/08/2012 09:20:19 79 TEFR 2012 Ahrensburg - Bienenbüttel 63
    267 209   28/08/2012 08:48:41 76.9 TEFR 2012 Bienenbüttel - Stüde 64
    268 210   29/08/2012 08:14:28 71.4 TEFR 2012 Stüde - Gebhardshagen 65
    269 211   30/08/2012 08:52:05 76 TEFR 2012 Gebhardshagen - Ebergötzen 66
    270 212   31/08/2012 07:40:34 68.3 TEFR 2012 Ebergötzen - Waldkappel 67
    271 213   01/09/2012 07:15:12 64.3 TEFR 2012 Waldkappel - Queck 68
    272 214   02/09/2012 07:36:30 70 TEFR 2012 Queck - Zeitlofs 69
    273 215   03/09/2012 09:07:41 81.6 TEFR 2012 Zeitlofs - Dettelbach 70
    274 216   04/09/2012 07:56:53 73 TEFR 2012 Dettelbach - Assamstadt 71
    275 217   05/09/2012 07:21:28 65.2 TEFR 2012 Assamstadt - Frankenbach 72
    276 218   06/09/2012 06:45:28 62.5 TEFR 2012 Frankenbach - Malmsheim 73
    277 219   07/09/2012 06:06:56 58 TEFR 2012 Malmsheim - Nordstetten 74
    278 220   08/09/2012 06:18:57 58 TEFR 2012 Nordstetten - St Georgen 75
    279 221   09/09/2012 08:01:37 74.5 TEFR 2012 St Georgen - Bad Krozingen 76
    280 222   10/09/2012 08:57:30 82.6 TEFR 2012 Bad Krozingen - Valdoie 77
    281 223   11/09/2012 08:36:34 79.5 TEFR 2012 Valdoie - Noidans le Ferroux 78
    282 224   12/09/2012 04:46:37 48.3 TEFR 2012 Noidans le Ferroux - St Seine/Vingeanne 79
    283 225   13/09/2012 05:49:51 55.4 TEFR 2012 St Seine/Vingeanne - St Seine l'Abbaye 80
    284 226   14/09/2012 09:04:14 83 TEFR 2012 St Seine l'Abbaye - Avallon 81
    285 227   15/09/2012 09:08:04 83.3 TEFR 2012 Avallon - Guérigny 82
    286 228   16/09/2012 07:31:20 73 TEFR 2012 Guérigny - Charenton du Cher 83
    287 229   17/09/2012 06:19:40 61 TEFR 2012 Charenton du Cher -La Chatre 84
    288 230   18/09/2012 07:12:02 67.5 TEFR 2012 La Chatre - St Sulpice les Feuilles 85
    289 231   19/09/2012 06:27:54 62.1 TEFR 2012 St Sulpice les Feuilles - Bourganeuf 86
    290 232   20/09/2012 07:39:47 72.6 TEFR 2012 Bourganeuf - Meymac 87
    291 233   21/09/2012 05:20:24 52.8 TEFR 2012 Meymac - Mauriac 88
    292 234   22/09/2012 06:23:43 62.8 TEFR 2012 Mauriac - Jussac 89
    293 235   23/09/2012 07:03:19 68.8 TEFR 2012 Jussac/St Cyprien sur Dourdou 90
    294 236   24/09/2012 05:57:18 57.8 TEFR 2012 St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 91
    295 237   25/09/2012 05:18:46 54.8 TEFR 2012 Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 92
    296 238   26/09/2012 07:09:56 72.4 TEFR 2012 St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 93
    297 239   27/09/2012 04:46:38 50.8 TEFR 2012 St Pons de Thomières - Lézignan Corbières 94
    298 240   28/09/2012 06:27:36 65 TEFR 2012 Lézignan Corbières - Estagel 95
    299 241   29/09/2012 05:30:48 54.3 TEFR 2012 Estagel - Arles sur Tech 96
    300 242   30/09/2012 06:33:22 65.1 TEFR 2012 Arles sur Tech - St Joan de les Abadesses 97
    301 243   01/10/2012 05:18:44 55.6 TEFR 2012 St Joan de les Abadesses - Berga 98
    302 244   02/10/2012 07:15:37 75.5 TEFR 2012 Berga - Guissona 99
    303 245   03/10/2012 06:31:54 66.7 TEFR 2012 Guissona - Lleida la Bordeta 100
    304 246   04/10/2012 08:25:56 82.1 TEFR 2012 Lleida la Bordeta - Caspe 101
    305 247   05/10/2012 04:25:22 44.4 TEFR 2012 Caspe - Calanda 102
    306 248   06/10/2012 06:16:07 60.5 TEFR 2012 Calanda - Escucha 103
    307 249   07/10/2012 07:01:05 69.6 TEFR 2012 Escucha - Teruel 104
    308 250   08/10/2012 08:09:35 77.3 TEFR 2012 Teruel - Canete 105
    309 251   09/10/2012 07:49:47 76 TEFR 2012 Canete - Motilla del Palancar 106
    310 252   10/10/2012 03:41:52 39 TEFR 2012 Motilla del Palancar - Tarazona de la mancha 107
    311 253   11/10/2012 05:55:55 57.4 TEFR 2012 Tarazona de la mancha - Lezuza 108
    312 254   12/10/2012 05:36:48 55.1 TEFR 2012 Lezuza - Villapalacios 109
    313 255   13/10/2012 06:46:06 64 TEFR 2012 Villapalacios - Villanueva del Arzobispo 110
    314 256   14/10/2012 05:00:03 49.7 TEFR 2012 Villanueva del Arzobispo - Baeza 111
    315 257   15/10/2012 05:14:47 50.6 TEFR 2012 Baeza - Jaen 112
    316 258   16/10/2012 06:11:49 60 TEFR 2012 Jaen - Albendin 113
    317 259   17/10/2012 07:32:15 71.3 TEFR 2012 Albendin - Puente Genil 114
    318 260   18/10/2012 05:31:02 54 TEFR 2012 Puente Genil - Campillos 115
    319 261   19/10/2012 06:46:39 62.3 TEFR 2012 Campillos - Ronda 116
    320 262   20/10/2012 05:21:02 53.4 TEFR 2012 Ronda - San Pablo de Buceite 117
    321 263   21/10/2012 05:05:27 48.7 TEFR 2012 San Pablo de Buceite - La Linea (Gibraltar) 118
    322 264   08/12/2012 24:00:00 156* 24h Ploeren Téléthon Ploeren 1
    323 265   20/04/2013 24:00:00 157.049 24h Rennes Rennes 4
    324   59 11/05/2013 03:59:17 42.195 Marathon Chavagnes en Paillers 1
    325 266   29/06/2013 11:11:46 86.0 Raid du Golfe Vannes 1
    326 267   13/08/2013 06:55:19 62* TranseGaule Roscoff/Plounévézel 109
    327 268   14/08/2013 07:09:32 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 110
    328 269   15/08/2013 08:04:35 76 TranseGaule Pontivy/Guer 111
    329 270   16/08/2013 07:20:32 67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 112
    330 271   17/08/2013 07:33:10 71 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 113
    331 272   18/08/2013 05:28:00 52 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 114
    332 273   19/08/2013 05:58:13 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 115
    333 274   20/08/2013 06:42:14 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 116
    334 275   21/08/2013 07:20:44 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 117
    335 276   22/08/2013 06:32:37 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 118
    336 277   23/08/2013 04:58:20 48 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 119
    337 278   24/08/2013 07:57:34 77 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 120
    338 279   25/08/2013 06:46:02 64 TranseGaule Mauriac/Jussac 121
    339 280   26/08/2013 07:01:34 69 TranseGaule Jussac/St Cyprien sur Dourdou 122
    340 281   27/08/2013 06:06:42 58 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 123
    341 282   28/08/2013 05:19:44 54 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 124
    342 283   29/08/2013 06:54:21 69 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 125
    343 284   30/08/2013 06:09:51 61 TranseGaule St Pons de Thomières/Moussan 126
    344 285   31/08/2013 03:42:18 40 TranseGaule Moussan/Gruissan-plage 127
    345   60 03/11/2013 03:45:55 42.195 Marathon Cap Malo Rennes 1
    346 286   07/12/2013 24:00:00 180* 24h Ploeren Téléthon Ploeren 2
    347 287   05/04/2014 24:00:00 170.649 24h du Confluent Portet-sur-Garonne 1
    348   61 27/04/2014 04:00:34 42.195 Marathon Nantes 21
    349 288   17/05/2014 26:29:25 190.000 Armorbihan Cap Fréhel-Quiberon 1
    350 289   28/06/2014 11:27:52 90.000* Raid du Golfe Port du Crouesty Vannes 2
    351 290   12/08/2014 06:32:42 62* TranseGaule Roscoff/Plounévézel 128
    352 291   13/08/2014 06:42:02 64 TranseGaule Plounévézel/Pontivy 129
    353 292   14/08/2014 07:58:15 76 TranseGaule Pontivy/Guer 130
    354 293   15/08/2014 07:05:44 67 TranseGaule Guer/Châteaubriant 131
    355 294   16/08/2014 07:27:35 71 TranseGaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 132
    356 295   17/08/2014 05:30:58 53 TranseGaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 133
    357 296   18/08/2014 06:08:39 58 TranseGaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 134
    358 297   19/08/2014 06:29:47 63 TranseGaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 135
    359 298   20/08/2014 07:13:30 69 TranseGaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 136
    360 299   21/08/2014 06:31:40 62 TranseGaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 137
    361 300   22/08/2014 04:55:51 49 TranseGaule Bourganeuf/Peyrelevade 138
    362 301   23/08/2014 07:53:38 76 TranseGaule Peyrelevade/Mauriac 139
    363 302   24/08/2014 06:50:36 64 TranseGaule Mauriac/Jussac 140
    364 303   25/08/2014 06:58:15 69 TranseGaule Jussac/St Cyprien sur Dourdou 141
    365 304   26/08/2014 05:56:26 58 TranseGaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 142
    366 305   27/08/2014 05:36:35 56 TranseGaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 143
    367 306   28/08/2014 07:12:56 69 TranseGaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 144
    368 307   29/08/2014 06:08:01 61 TranseGaule St Pons de Thomières/Moussan 145
    369 308   30/08/2014 03:56:23 40 TranseGaule Moussan/Gruissan-plage 146
    370 309   27/09/2014 34:11:35 243.2 Intégrale de Gégé Roscoff/Mousterlin/Roscoff 1
    371 310   06/12/2014 24:00:00 163.018 24h Ploeren Téléthon Ploeren 3
    372 311   11/04/2015 24:00:00 149.028 24h de Rennes Rennes 5
    373 312   13/06/2015 24:00:00 174.470 24h de la Voie Romaine Lillebonne 1
    374 313   28/06/2015 06:29:02 56.3 Trail du Golfe Sarzeau Vannes 1
    375 314   12/07/2015 11:28:21 100 100km de Cléder Cléder 10
    376 315   05/08/2015 05:31:30 50 Loire Intégrale   1
    377 316   06/08/2015 06:33:45 59 Loire Intégrale   2
    378 317   07/08/2015 06:55:15 57 Loire Intégrale   3
    379 318   08/08/2015 07:08:35 60 Loire Intégrale   4
    380 319   09/08/2015 07:43:45 62 Loire Intégrale   5
    381 320   10/08/2015 08:42:00 72 Loire Intégrale   6
    382 321   11/08/2015 07:53:50 69 Loire Intégrale   7
    383 322   12/08/2015 06:32:10 58 Loire Intégrale   8
    384 323   13/08/2015 08:24:40 71.5 Loire Intégrale   9
    385 324   14/08/2015 05:49:50 53.5 Loire Intégrale   10
    386 325   15/08/2015 06:39:00 59 Loire Intégrale   11
    387 326   16/08/2015 06:24:15 61 Loire Intégrale   12
    388 327   17/08/2015 07:17:40 67 Loire Intégrale   13
    389 328   18/08/2015 07:39:50 70 Loire Intégrale   14
    390 329   19/08/2015 07:41:20 70 Loire Intégrale   15
    391 330   20/08/2015 07:05:45 62 Loire Intégrale   16
    392 331   21/08/2015 02:28:40 24 Loire Intégrale   17
    393 332   19/03/2016 06:00:00 55.841 6h de Vallet   1
    394 333   09/04/2016 24:00:00 181.288 24h de Rennes   6
    395 334   25/06/16 06:23:49 56.8 Trail du Golfe Sarzeau - Vannes 2
    396 335   10/07/16 11:21:43 100 100km de Cléder Cléder 11
    397 336   09/08/16 06:40:47 62* Transe Gaule  Roscoff/Plounévézel 147
    398 337   10/08/16 07:00:38 64  Transe Gaule  Plounévézel/Pontivy 148 
    399 338    11/08/16 08:35:57  76  Transe Gaule  Pontivy/Guer 149 
    400 339    12/08/16 08:03:10  67  Transe Gaule  Guer/Châteaubriant 150 
    401 340   13/08/16 08:28:39 71 Transe Gaule Châteaubriant/St Georges sur Loire 151
    402 341   14/08/16 06:23:51 53 Transe Gaule St Georges sur Loire/Doué la Fontaine 152
    403 342   15/08/16 06:45:25 58 Transe Gaule Doué la Fontaine/Monts sur Guesnes 153
    404 343   16/08/16 07:45:29 63 Transe Gaule Monts sur Guesnes/Angles sur l'Anglin 154
    405 344   17/08/16 08:31:26 69 Transe Gaule Angles sur l'Anglin/St Sulpice les Feuilles 155
    406 345   18/08/16 07:49:25 62 Transe Gaule St Sulpice les Feuilles/Bourganeuf 156
    407 346   19/08/16 05:59:59 49 Transe Gaule Bourganeuf/Peyrelevade 157
    408 347   20/08/16 09:12:25 76 Transe Gaule Peyrelevade/Mauriac 158
    409 348   21/08/16 07:14:46 64 Transe Gaule Mauriac/Jussac 159
    410 349   22/08/16 07:22:29 69 Transe Gaule Jussac/St Cyprien sur Dourdou 160
    411 350   23/08/16 06:09:57 56 Transe Gaule St Cyprien sur Dourdou/Cassagnes Begonhès 161
    412 351   24/08/16 05:49:32 55 Transe Gaule Cassagnes Begonhès/St Sernin sur Rance 162
    413 352   25/08/16 07:20:00 69 Transe Gaule St Sernin sur Rance/St Pons de Thomières 163
    414 353   26/08/16 06:47:39 62 Transe Gaule St Pons de Thomières/Moussan 164
    415 354   27/08/16 04:12:25 40 Transe Gaule Moussan/Gruissan-plage 165
    416 355    23-29/10/16 144:00:00  628.980 6 JOURS de FRANCE Privas 1
    417 356   03-04/12/16 24:00:00 138.777 24 heures Ploeren Ploeren 4
    418 357   11/03/17 06:00:00  59.8 6h de Vallet Vallet 2
    419   62 27/04/17 04:04:06 42.195 Marathon Chavagnes en Paillers 2
    420 358   16/07/17 06:56:00 61.7 DeutschlandLauf Sylt (-1.7km) 1
    421 359   17/07/17 11:54:00 86.3 DeutschlandLauf   2
    422 360   18/07/17 10:48:00 76.9 DeutschlandLauf   3
    423 361   19/07/17 11:40:00 79.3 DeutschlandLauf (+2km) 4
    424 362   20/07/17 09:38:00 70.7 DeutschlandLauf (+1km) 5
    425 363   21/07/17 11:58:00 78.2 DeutschlandLauf (+1km) 6
    426 364   22/07/17 14:39:00 90.1 DeutschlandLauf (+1km) 7
    427 365   23/07/17 13:13:00 83.2 DeutschlandLauf   8
    428 366   24/07/17 09:45:00 60.1 DeutschlandLauf   9
    429 367   25/07/17 08:46:00 58.1 DeutschlandLauf (+2.5km) 10
    430 368   26/07/17 08:16:00 54.4 DeutschlandLauf (+1.5km) 11
    431 369   27/07/17 09:38:00 66.8 DeutschlandLauf   12
    432 370   28/07/17 10:32:00 76.7 DeutschlandLauf   13
    433 371   29/07/17 13:14:00 88.0 DeutschlandLauf (+2.5km) 14
    434 372   30/07/17 08:03:00 54.8 DeutschlandLauf (+1.5km) 15
    435 373   31/07/17 09:05:00 66.4 DeutschlandLauf (+2km) 16
    436 374   01/08/17 10:35:00 76.4 DeutschlandLauf   17
    437 375   02/08/17 08:13:00 59.0 DeutschlandLauf (+1km) 18
    438 376   03/08/17 07:33:00 24.300 DeutschlandLauf Zugspitze (+3km) 19
     439  377   22/10/17   04:39:55  44.6  Via Iberica  Urdos - Jaca  1
     440  378   23/10/17   05:01:10  45.6  Via Iberica Jaca - Fiscal   2
     441  379   24/10/17   08:56:24  76.5  Via Iberica Fiscal - Alquezar   3
     442  380   25/10/17   07:42:40  68.8  Via Iberica Alquezar - Sarinena   4
     443  381   26/10/17   08:20:50  72.6  Via Iberica Sarinena - Caspe   5
     444  382   27/10/17   08:30:00  68.4  Via Iberica Caspe - Pinell de Brai   6
     445  383   28/10/17   09:28:05  69.6  Via Iberica Pinell de Brai - Riumar   7
    446 384   03-04/12/17 24:00:00 162,750 24h de Ploeren Ploeren 5
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     
                     

    votre commentaire
  • Semaine N° 1 (récupération et reprise progressive)

    Dimanche 06/08 : (matin) 46'00" pour 6,4km.

    Lundi 07/08 : (matin) 48'15" pour 7,0km.

    Mardi 08/08 : (matin) 57'30" pour 8,4km.

    Mercredi 09/08 : (soir) 1h02'25" pour 9,4km.

    Jeudi 10/08 : (matin) 1h15'05" pour 11,1km.

    Vendredi 11/08 : (soir) 51'30" pour 8,1km.

    Samedi 12/08 : (matin) 1h06'40" pour 10,0km.

    Dimanche 13/08 : (matin) 43'15"pour 6,7km.

    Total semaine N° 1 : 6h44'40" pour 60,7km en 7 séances. Cumul 2017 : 488h16'20" pour 4260,0km en 214 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 2

    Lundi 14/08 : (soir) 1h14'40" pour 11,8km.

    Mardi 15/08 : (matin) 1h16'20" pour 11,9km (dont 12x100m en 27"4 à 29"2, r=50m en 18 à 21")

    Mercredi 16/08 : (soir) 59'00" pour 9,4km (dont 1km en 5'33")

    Jeudi 17/08 : (matin) 1h11'30" pour 11,8km (dont 20x100m (8+12) r=50m R=400m. En 24"6 à 26"9 / r= 19" à 22"5)

    Vendredi 18/08 : (matin) 1h17'03" pour 11,8km.

    Samedi 19/08 : (matin) 1h05'15" pour 11,0km (Dont 24x100m (2x12) r=50m R=400m. En 24" à 26"5 / r= 19 à 23")

    Dimanche 20/08 : (matin) 1h16'05" pour 12,5km.

    Total semaine N° 2 : 8h19'55" pour 80,2km en 7 séances. Cumul 2017 : 496h36'15" pour 4340,2km en 221 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 3

    Lundi 21/08 : (matin) 1h22'00" pour 13,6km.

    Mardi 22/08 : (matin) 1h27'10" pour 14,2km (dont 12x30"/30").

    Mercredi 23/08 : (matin) 1h15'35" pour 12,3km.

    Jeudi 24/08 : (matin) 1h25'45" pour 14,2km.

    Vendredi 25/08 :  (matin) 1h25'35" pour 13,6km (dont 6x2'/1').

    Samedi 26/08 : (matin) 1h18'25" pour 12,8km.

    Dimanche 27/08 : (matin) 1h34'20" pour 15,3km.

    Total semaine N° 3 : 9h48'50" pour 96,0km en 7 séances. Cumul 2017 : 506h25'05" pour 4436,2km en 228 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 4 (1/8 V.I.)

    Lundi 28/08 : (matin) 1h17'15" pour 12,6km (Dont test d'allures "200m" de 9,4km/h à 13,3km/h (FC de 131 à 163) + 16x100m (2x8) r=50m / R=400m (3') (en 25"4 à 23"6 fc 151 à 166; r=20" à 25").

    Mardi 29/08 : (matin) 1h24'55" pour 13,6km.

    Mercredi 30/08 : (matin) 1h31'10" pour 15,0km.

    Jeudi 31/08 : (matin) 1h24'00" pour 13,9km (dont 8x200m (en 52" à 50" FC 148/159) r=100m (42" à 46") + R=3' +  1000m en 4'36" FC 153/160).

    Vendredi 01/09 : (soir) 1h17'05" pour 12,7km.

    Samedi 02/09 : (midi) 1h14'35" pour 12,6km.

    Dimanche 03/09 : (soir) 1h20'20" pour 13,2km.

    Total semaine N° 4 : 9h29'20" pour 93,6km en 7 séances. Cumul 2017 : 515h54'25" pour 4529,8km en 235 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 5 (2/8 V.I.)

    Lundi 04/09 : (soir) 1h18'25" pour 13,0km dont 24x100m (2x12) r=50m R=400m (en 22"7 à 25"5; r=20" à 25") (FC139/165)+ R"=400m + 1000m en 4'32" (FCmax 168).

    Mardi 05/09 : (soir) 46'40" pour 7,7km.

    Mercredi 06/09 : (soir) 1h30'00" pour 15,3km dont 4,460km en 24'05" (11,1km/h fc moy 137 max 146).

    Jeudi 07/09 : (soir) 1h34'30" pour 15,1km.

    Vendredi 08/09 : (soir) 1h33'40" pour 15,2km.

    Samedi 09/09 : (matin) 1h44'10" pour 18km dont 12x250m (en 1'08" à 1'06", FCmax 149/155) r=250m (1'30" à 1'40" FC 133/143) +5' lent + 10x30"/30" (FC 143/152).

    Dimanche 10/09 : (matin) 2h03'35" pour 21,3km.

    Total semaine N° 5 : 10h31'00" pour 105,6km en 7 séances. Cumul 2017 : 526h25'25" pour 4635,4km en 242 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 6 (3/8 V.I.)

    Lundi 11/09 : (soir) 1h31'05" pour 15,3km dont 12x30"/30" (dist=2,250km).

    Mardi 12/09 : (soir) 49'10" pour 8,4km.

    Mercredi 13/09 : (soir) 1h47'00" pour 18,3km dont 10x2'/1' (dist=5,780km).

    Jeudi 14/09 : (soir) 1h31'10" pour 15,7km.

    Vendredi 15/09 : (soir) 1h31'30" pour 15,2km.

    Samedi 16/09 : (matin) 1h44'15" pour 18,2km dont 7x750m r=250m (en 3'45" à 3'35"; r= 1'35" à 1'45").

    Dimanche 17/09 : (soir) 1h41'30" pour 17,0km.

    Total semaine N° 6 : 10h35'40" pour 108,1km en 7 séances. Cumul 2017 : 537h01'05" pour 4743,5km en 249 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 7 (4/8 V.I.)

    Lundi 18/09 : (soir) 1h31'45" pour 15,6km dont côtes : 5x600m (3'12" à 3'02")/r=250m + 5x250m (1'16" à 1'11")/r=180m + 5x180m (57" à 58")/r=100m.

    Mardi 19/09 : (soir) 48'30" pour 8,1km.

    Mercredi 20/09 : (soir) 1h37'30" pour 16,7km.

    Jeudi 21/09 : (soir) 1h33'25" pour 15,8km dont 2 x 12x30"/30" r=3' (d= 2,300km et 2,240km) FC 146/152 et 150/156.

    Vendredi 22/09 : (soir) 1h31'50" pour 15,2km.

    Samedi 23/09 : (matin) 2h19'05" pour 23,3km.

    Dimanche 24/09 : (matin) 2h09'15" pour 22,6km dont 2 x 30' (à 11,2 et 11,4km/h FC 148/158) r=5' + 6' à 11,7km/h (FC 152/155).

    Total semaine N° 7 : 11h31'20" pour 117,3km en 7 séances. Cumul 2017 : 548h32'25" pour 4860,8km en 256 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 8 (5/8 V.I.)

    Lundi 25/09 : (soir) 1h33'50" pour 15,6km.

    Mardi 26/09 : (soir) 47'40" pour 8,2km.

    Mercredi 27/09 : (soir) 1h29'00" pour 15,5km dont 2 x 12x36"/24" R=3' (d1= 2,370km; d2=2,280km).

    Jeudi 28/09 : (nuit) 1h15'35" pour 12,3km.

    Vendredi 29/09 : (soir) 1h48'40" pour 17,9km.

    Samedi 30/09 : (matin) 2h26'55" pour 25,0km (FC moy 130, max 148)

    Dimanche 01/10 : (matin) 1h29'00" pour 14,4km.

    Total semaine N° 8 : 10h50'40" pour 108,9km en 7 séances. Cumul 2017 : 559h23'05" pour 4969,7km en 263 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 9 (6/8 V.I.)

    Lundi 02/10 : (soir) 1h38'10" pour 15,5km dont 12 côtes de 1' à 3'.

    Mardi 03/10 : (soir) 50'30" pour 8,3km.

    Mercredi 04/10 : (soir) 1h09'00" pour 11,3km.

    Jeudi 05/10 : (soir) 1h34'45" pour 15,1km.

    Vendredi 06/10 : (soir) 1h43'25" pour 16,3km.

    Samedi 07/10 : (matin) 2h21'30" pour 21,4km.

    Dimanche 08/10 : (matin) 1h22'10 pour 12,5km.

    Total semaine N° 9 : 10h39'30" pour 100,4km en 7 séances. Cumul 2017 : 570h02'35" pour 5070,1km en 270 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 10 (7/8 V.I.)

    Lundi 09/10 : repos (bronchite)

    Mardi 10/10 : repos (bronchite)

    Mercredi 11/10 : (soir, footing d'essai) 1h02'30" pour 10,5km. (good vibes !)

    Jeudi 12/10 : (soir) 1h34'30" pour 15,3km.

    Vendredi 13/10 : (soir) 1h40'20" pour 15,9km.

    Samedi 14/10 : (matin) 2h14'00" pour 21,2km.

    Dimanche 15/10 : (matin) 2h19'15" pour 22,1km.

    Total semaine N° 10 : 8h50'35" pour 85,0km en 5 séances. Cumul 2017 : 578h53'10" pour 5155,1km en 275 séances dont 21 compétitions.

    Semaine N° 11 (8/8 V.I.)

    Lundi 16/10 : (soir) 1h44'15" pour 16,2km.

    Mardi 17/10 : (soir) 44'50" pour 7,4km.

    Mercredi 18/10 : (soir) 1h32'30" pour 15,7km.

    Jeudi 19/10 : (midi) 2h02'30" pour 20,2km.

    Vendredi 20/10 : (midi) 43'40" pour 7,2km.

    Samedi 21/10 : Repos

    Dimanche 22/10 : 1ère étape de la Via Iberica. 4h39'55" pour 44,6km (D+ 1101m)

    Total semaine N° 11 : 11h27'40" pour 111,3km en 6 séances dont 1 en compétition. Cumul 2017 : 590h20'50" pour 5266,4km en 281 séances dont 22 compétitions.

    Semaine N° 12 : VIA IBERICA.

    Lundi 23/10 : 2ème étape de la Via Iberica. 5h01'10" pour 45,6km (D+ 936m)

    Mardi 24/10 : 3ème étape de la Via Iberica. 8h56'24" pour 76,5km (D+ 1571m)

    Mercredi 25/10 : 4ème étape de la Via Iberica. 7h42'40" pour 68,8km (D+ 538m)

    Jeudi 26/10 : 5ème étape de la Via Iberica. 8h20'50" pour 72,6km (D+ 616m)

    Vendredi 27/10 : 6ème étape de la Via Iberica. 8h30'00" pour 68,4km (D+ 1127m)

    Samedi 28/10 : 7ème étape de la Via Iberica. 9h28'05" pour 69,6km (D+ 738m)

    Dimanche 29/10 : Repos

    Total semaine N° 12 : 47h59'09" pour 401,5km en 6 séances dont 6 en compétition. Cumul 2017 : 638h19'59" pour 5667,9km en 287 séances dont 28 compétitions.


    votre commentaire
  • Etape1

    L'étape était scindée en 2 parties car la portion de voie qui relie l'île au continent est interdite aux piétons. 
    On a rejoint le départ après avoir marché 2km puis pris le train (1h) puis le car (45') puis on a marché dans le sable des dunes pour aller au bord de la mer d'où était donné le départ.
    Vent de face et pluie au menu mais de somptueux paysages parfois "lunaires" et des voies cyclables une fois la portion de plage et de dunes passée " façon Cléder".
    Le groupe d'environ 65 coureurs s'est étiré tranquillement sur ce ruban rugueux et sinueux slalomant entre des dunes d'herbe parfois fleuries parfois sablonneuses. J'ai trouvé mon rythme (9km/h pauses comprises) mais je ne l'ai tenu que 3h car après on avait une longue partie en aller-retour pour atteindre le bout de l'île et en revenir. Là ça a commencé à être longuet et donc pénible. 
    L'arrêt pour prendre le train et se ravitailler était donc le bienvenu.
    Mais il fallait attendre près de 2h le train pour repasser sur le continent en se gelant car dans les aubettes de train on était certes à l'abri du vent et de la pluie mais comme on était trempés... J'ai essoré mes chaussettes et mes semelles tant elles étaient mouillées.
    Une fois le train pris et descendus sur le quai nous nous sommes regroupés pour un restant d'étape de 26km au lieu des 38 prévus (pour permettre aux plus lents de ne pas arriver trop tard).
    Pour ma part, j'ai été "bien" pendant 12 km mais la fin a été difficile : plus de jambes, plus e vitesse. Donc j'ai souvent alterné course et marche. Le cœur m'a laissé tranquille.
    Demain on a 86km à faire. Départs à 5h pour les 15 derniers environ et à 6h pour les autres (dont je fais partie). Arrivée prévue vers 17h si je suis comme aujourd'hui voire plus tard.
    Les 4 copains sont devant moi, pas loin mais devant quand même. Je n'ai pas le niveau pour m'accrocher à eux.
    A demain pour de nouvelles aventures.

    Etapes 2 et 3

    3 étapes de courues : 60 + 86 + 77. Ça pique ! Je n'avais plus l'habitude de me traîner sur les étapes en plus de 10h voire comme hier en presque 12h.
    Pas d'essence dans le moteur encore en rodage, pas de jambes après une quarantaine de km. C'est long et en plus ça fait mal (quadriceps douloureux, des ampoules sous les pieds...).
    J'étais loin de m'imaginer vivre ces moments-là même si je savais que les étapes seraient très longues. 
    Donc le soir très peu de temps pour faire autre chose que de préparer la journée suivante.
    Pas d'accès au classement mais ce n'est pas gênant.
    Il faut que je passe le cap des 5 prochaines journées entre 70 et 90km et ensuite 2 jours de semi repos (60km).
    Je vous laisse ma pizza vient d'arriver.

    Etape 4

    Bon, on est au resto avec le 2e groupe. J'ai couru moins vite en moyenne qu'hier mais mentalement ce fut mieux
    On a traversé Hambourg en près de 3h avec une grosse trentaine voire plus de feux à passer tout en respectant la bonne couleur du feu. Du coup ça s'est transformé en méga safari-photo. 
    Mes ampoules m'ont gêné mais comme en courant ça faisait moins mal qu'en marchant ... alors j'ai couru et en plus tout seul car les compères allemands prennent trop de temps aux ravitos.
    Ce soir l'orage gronde. On a eu du beau temps mais les pistes cyclables sont souvent ombragées. 
    Hambourg est très "variée" : on a tout vu tout couru. Et notamment le tunnel sous l'Elbe après celui d'hier (sous le canal de l'Ost-see).
    Déjà quelques dégâts dans le peloton : certains vont apprendre le mot "releveur"en allemand.
    J'ai mis 11h40 pour 81km++ avec 79 d'annoncés. C'est certain que le mesurage n'a pas dû être facile à Hambourg surtout avec les longs escaliers qui menaient au tunnel.
    Demain les "vrais" horaires de départ vont être mis en place : Bob et Jean-Louis Vidal partent à 7h et Lionel, Crocsman et moi à 6h.
    Pluie annoncée suite à l'orage de ce soir.
    A demain j'espère... avoir le temps de faire un petit CR.

    Etape 5

    Etape annoncée à 70.7km mais avec la "TVA" ce fut encore une fois plus long (72 presque).
    3 heures de course à 8km/h avec un peu de musique pour me changer les idées. Il s'est mis alors à pleuvoir donc j'ai enfilé le poncho. Les chaussures bien trempées, mes ampoules sous les pieds me faisaient mal à chaque foulée et je ne pouvais pas marcher car cela était encore plus douloureux. J'ai, ainsi, engrangé les km. Bon, ce n'est pas une grosse récolte mais à 7,5/8 km/h on avance - certes lentement.
    Les coureurs partis à 7h m'ont dépassé, Jean-Louis Vidal en 1er (il gagnera l'étape), certains ont fait des erreurs de parcours, le fléchage au sol à la bombe n'étant pas très visible une fois dilué. Parfois des passages douteux nous furent proposés (dans un village où ça ne servait à rien de nous faire monter dans une impasse puis de nous faire rejoindre la route principale d'où nous venions; et d'autres bizarreries d'itinéraire).
    Je finis avec Jean-Louis "Crocsman" en 9h38' environ soit une petite moyenne de 7,3 environ. La fin fut difficile mes pieds me faisant encore plus mal.
    Heureusement que Stéphanie m'a aidé à soigner ces petits bobos.
    Demain : 78 sans TVA j'espère.
    Le moral est solide.
    À bientôt.

    Etape 6

    Etape très très difficile pour moi : 79km en 11h58' environ. Mal à chaque foulée sous les pieds à cause des ampoules.
    Je viens de me les faire refaire soigner car l'une d'entre-elles s'est mise à saigner. Demain je vais encore jouer à l'apprenti fakir qui marche pendant 90km sur des braises ou des clous.
    Fab, t'as voulu (re)voir l'Allemagne, tu es servi. Ça commence à se dégarnir dans les troupes.
    Demain, je n'arriverai pas avant 19h ou même 20h. Ça va être long et chaud et vallonné.
    à+

    Etape 7

    L'ampoule sous le pied gauche a ressaigné. L'infirmier m'a soigné et donné des bandes pour demain.
    Etape longue avec de la pluie après quelques km pendant plusieurs heures. Une fois la pluie passée du beau temps qui est rapidement devenu chaud (27 degrés).
    Jusqu'au 50e j'ai géré, les ampoules étant supportables, mais au ravito j'ai été soigné pendant 20' par l'infirmier. Les plaies étaient belles sans épanchement sanguin, il me changea mes pansements qui avaient roulé dans les chaussettes. Mais par la suite ce fut plus douloureux car il faisait sec. La fin après un bel orage fut très dure comme les jours précédents.
    J'ai mis mes sacs dans la salle, j'ai mangé directement, puis j'ai pris ma douche, lavé mon linge qui ne va pas beaucoup sécher, préparé mes affaires pour demain puis suis allé voir l'infirmier. Et il est déjà plus de 22h et certains arrivent encore.
    C'est la fin de la trilogie 79+90+83=252km sans compter les rallonges 1 à 2% par jour.
    Demain on entame une deuxième semaine avec 83 km puis des petites étapes de 60 et moins.
    On aura le temps de se reposer.
    Pour moi ça fait drôle de passer plus de 10 et même plus de 14h sur des étapes.
    À+ Fab

    Etape 8

    Étape d'aujourd'hui = copier-coller de celle d'hier en ce qui concerne la météo. Pluie au début puis quand on pense qu'on va finir les pieds au sec il repleut et en plus dans le dernier tiers on a eu un parcours très vallonné avec de nombreuses montées et descentes avec des pourcentages parfois supérieurs à 15% sur des chemins caillouteux. Donc mes ampoules qui m'avaient laissé tranquille jusqu'alors ont de nouveau "explosé". La fin fut très dure à passer d'une voie piétonne à l'autre, d'un chemin caillouteux à un autre... La montée vers le château de Solingen (10%) fut longue et l'arrivée aussi.
    13h13 pour 83km.
    C'est l'heure de dîner. A+

    Etape 9

    9ème étape, courte, donc potentiellement faite pour se reposer. Mais il y avait quand même 60km à faire et comme si cela n'était pas assez difficile il y eu les 16/17 premiers km en version trail, pas course nature mais vrai trail avec ses montées et descentes, ses revêtements plus ou moins douteux souvent glissants sinon rocailleux, avec pour nous en faire une bonne course d'orientation un fléchage difficile à voir quand on avait la chance de le voir. La pluie par-dessus le marché qui oblige à porter le poncho.
    J'en ai vu de toutes les douleurs (sans faute de frappe) car chacun de mes appuis est déjà douloureux sur bitume normal alors dès qu'il y avait un caillou, une racine, une flaque à éviter... vous imaginez les deux heures de galère que j'ai connues. Et d'autres souffraient encore plus que moi. Et beaucoup se sont trompés de sentiers.
    Une fois cette première partie passée on se dit qu'un peu de piste cyclable va nous redonner du peps, et bien ce ne fut pas le cas. La quinzaine de km jusqu'à Cologne fut difficile en raison du passage dans des villes, du franchissement de plusieurs feux, de l'état moyen des trottoirs.
    L'arrivée le long du Rhin nous soulagea un peu et on apercevait Cologne et certains de ses grands bâtiments, ponts et autres constructions portuaires.
    La traversée de cette grande ville fut longue et il se mit à pleuvoir de nouveau quand nous étions dans le centre. Nous avons franchi le Rhin par un pont ferroviaire et j'ai été très étonné de voir des milliers voire plus de cadenas qui y étaient attaché.
    Après Cologne je me suis dit que ça irait mieux physiquement mais je n'avais pas plus de forces et pas moins de douleurs.
    Je suis en train de réaliser un "Kolossal" exploit, celui de voire ma vitesse moyenne baisser de jour en jour. A peine plus de 6km/h aujourd'hui et dire que je ne peux pas marcher ou à peine. Je suis obligé de courir, mais à cette allure-là est-ce vraiment de la course ?
    La dernière partie de l'étape longeait pour une bonne partie le Rhin malgré une petite escapade du côté de Rodenkirchen, banlieue bourgeoise de Köln.
    Des bateaux de croisière, des péniches et d'autres barges faisaient la course avec nous, les "barges" en poncho ou en autre tenue de coureur.
    J'ai une nouvelle fois couru avec mon partenaire de course depuis quelques jours. Franck le numéro 15.
    Quand je suis arrivé j'avais mis presque 10h.
    Demain, 2 bornes de moins et ??? j'espère inverser mes statistiques.
    Il est annoncé de la pluie, mes pieds vont encore trinquer et ce ne sera plus de l'eau de Cologne, mais peut-être de la "Bonn eau" (on passe à Bonn).
    Bon, quand j'en suis rendu aux jeux de mots douteux il faut que je me couche.
    Alors à demain.

    Etape 10

    Merci d'abord à tous les messages de réconfort et d 'encouragements que vous m'avez envoyé.
    Je suis loin d'être désespéré, juste un peu désabusé car même si j'ai des ampoules qui ne sèchent pas, je n'ai pas la cylindrée pour accélérer une fois les douleurs mises de côté.
    Aujourd'hui je suis parti lentement et c'est un euphémisme que de le dire mais beaucoup moins qu'hier car nous avons directement pris la voie mixte piétons-cyclistes le long du Rhin.
    Bien sûr, il pleuvait et avec mon bon poncho vert je me démenais à essayer de rester régulier.
    7,3 de moyenne après 3h avec le passage à Bonn, accompagné par mon compagnon de route depuis plusieurs jours, Franck, avec qui j'ai beaucoup bavardé ce qui fait passer le temps.
    Un bolide, au pays de Schumacher et tout près du Nurbrungring (circuit auto allemand) c'est normal, nous dépassa : c'était Monsieur Vidal qui à près de 12 nous laissa sur place non sans nous avoir encouragés. Suivi un long moment après par le second Jean-Louis qui tournait de manière régulière à 10km/h au bas mot. Les mecs qui se marraient en début de DLL doivent avoir un peu mal aux joues aujourd'hui en constatant que peu importe la monture (les croc's) pourvu qu'on ait la vitesse c'est un proverbe qui s'applique bien ici.
    J'ai eu à partir du 40e un bon coup de mou qui a correspondu avec une erreur de parcours d'1km. En rogne ! La fin, avec puis sans pluie fut encore interminable car je n'avais pas le moteur ni le châssis pour envoyer ne serait-ce qu'un petit 8km/h. Et en plus, l'étape faisait plus de 58km. 59.5km plus mon km de rab. Le tout en 8h47 (mon record sur ... 100km) certes au siècle dernier.
    j'ai eu néanmoins du temps pour moi après l'étape car je suis arrivé en début d'après-midi.
    Il est 18h45 on est au restau puis après je vais aller me coucher.
    à demain.

    Etape 11

    Ce matin en partant on s'est tous dit qu'on aurait plus de temps de récupération. Ce n'est pas faux mais l'étape qui aurait pu être magnifique fut un peu ternie par un départ sous la pluie qui est devenue de plus en plus soutenue par la suite. Les premiers km nous firent prendre une route à assez grande circulation et je pensais aux consignes de sécurité de la Transe Gaule en constatant que, mis à part les français et quelques autres coureurs, tous les autres étaient en tenues sombres. Je veux bien passer aux feux piétons après avoir attendu qu'ils passent au vert même quand il n'y a personne à l'horizon, mais là j'ai du mal à comprendre. D'autant qu'ensuite nous avons suivi une route sur un étroit trottoir où nous recevions les éclaboussures des véhicules nous frôlant.
    Une fois le long du Rhin, le calme puis l'arrivée à Coblence, très jolie ville à forte histoire et connue aussi pour son université. Toujours de la pluie, le poncho était mouillé dehors et dedans. Un arrêt technique après avoir longtemps cherché "the place to be" puis je suis reparti à la poursuite de mon binôme, Franck, à qui j'avais de continuer.
    Quelques endroits au revêtement ingrat, beaucoup de flaques, cela devenait difficile pour moi d'avoir des appuis solides et non douloureux. Enfin la vraie piste cyclable où je pus dérouler sans trop de douleurs.
    Les km s'empilaient, pas vite, en tout cas pas aussi vite que ceux de Gunther et de JL Vidal tel un vieux lion accroché à ses basques. Ensuite Crocsman passant en courant d'air au ravito 3 où je constatais que ma chaussure droite était pleine de sang. Mince ! Mon ampoule a dû exploser. Tant pis on verra plus tard.
    La beauté des paysages de cette partie de la vallée du Rhin m'ont un peu redonné envie, il y avait de belles villes à traverser, de beaux châteaux hauts perchés, sentinelles contrôlant à une certaine époque les invasions ou les trafics commerciaux.
    Le Rhin, sur la portion suivie aujourd'hui, faisait de longs et beaux virages.
    Comme il est de coutume sur la DLL, le kilométrage fut supérieur de plus de 1,5 km à ce qui avait été annoncé et j'en pris acte alors qu'il restait encore une quinzaine. Ça m'a une nouvelle fois coupé les jambes.

    On est passés par Loreley et Sant-Goar jolie ville à la sortie de laquelle il ne devait rester que 6km. Long, long, long quand on n'est pas bien. On avait beau faire la course avec les péniches ou les bateaux de croisière ça restait interminable. La ville étape approchait et on cherchait la marque du dernier km.
    Rien ! 
    Comme dans certaines villes on a dû faire du tourisme en empruntant de très jolies petites voies pavées, passant devant des bâtiments très typiques.
    La cerise sur le gâteau fut la fin d'étape, tout en haut près du château. On était en bas, fallait donc monter tout là-haut. Mes pieds hurlaient silencieusement, j'ahanais et suivais mon compère Franck dans les escaliers ou sur la roche, pour arriver enfin à la banderole "Ziel".
    8h16' pour 54,4 annoncés plus la taxe quotidienne de 1,5 à 2km ça nous fait plutôt un bon 56km.
    Ce soir on est en auberge de jeunesse et on a bien profité des douches et du repas sous forme de buffet à volonté.
    Demain les départs sont prévus à 7h pour moi et les autres moins rapides, les ténors partant à 8h. La raison de ce décalage horaire est que le petit déjeuner n'est pas ouvert avant 6h.
    Bien voilà tout pour aujourd'hui. Demain je pense arriver vers17h au bas mot et les deux étapes suivantes font 77 et 88km. On remonte en charge.
    À demain, en moins long (le CR).

    Etape 12

    Allez! Plus qu'une semaine. 
    Ah !!! Déjà presque fini, on a déjà fait 12 étapes. C'est l'histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein.
    Aujourd'hui nous sommes partis à 7 h ou à 8h, petit déjeuner dans l'auberge de jeunesse oblige.
    Le départ après une courte montée nous a fait plonger dans la vallée du Rhin. J'étais bien pendant ces 1700m un peu raides à descendre. Mais le passage à niveau s'est refermé juste avant moi, laissant les 4 ou 5 coureurs s'étant échappés poursuivre leur route. 4' d'arrêt ça calme. J'ai eu du mal à remettre les gaz.
    L'allure sur la piste cyclable sans dénivelé fut néanmoins correcte si bien que la moyenne est devenue meilleure que celle des jours précédents. Hélas c'était sans compter sur un nouveau pit-stop "technique" (je ne vous fais pas un dessin mais entre le Rhin et la voie de chemin de fer il n'y avait pas de place et j'ai dû galoper quelques km avant de trouver la nouvelle "place to be".
    Donc encore 5 grosses minutes de perdues.
    J'ai réenclenché le miniturbo pour arriver à passer au 20e puis au 25e dans des temps inférieurs à ceux des dernières étapes.
    On a quitté Bingen et aussi le Rhin pour courir sur des routes dans le vignoble. Avec Franck nous entreprîmes de trouver une pharmacie pour achetet une crème qui soulagerait mes ampoules. Après 3 visites infructueuses nous en avons trouvé une. Arrêt total 12' pour changer une partie de mon pansement (protection des orteils qui avaient saigné hier).
    Nous sommes repartis et mon objectif était de revenir sur ceux qui nous étaient passés devant pendant notre long arrêt. Peu à peu on a réussi à en reprendre certains mais les autres étaient trop devant. La route était assez dangereuse et il n'y avait pas de piste cyclable et les alternatives trouvées nous ont fait passer par des chemins viticoles souvent escarpés. J'ai eu de plus en plus de difficultés à cause de ces voies au sol caillouteux ou herbeux avec quelques trous.
    C'était peut-être joli mais je n'ai pas réussi à en profiter regardant plutôt le chemin que le paysage.
    Ah oui! J'oubliais, une étape sans pluie n'est pas une vraie étape, heureusement ça n'a pas duré mais ça a bien trempé le poncho et les chaussures.
    La fin d'étape fut comme d'habitude difficile. Plus de jambes, beaucoup de circulation, pas de bas-côtés, du soleil et donc du chaud... Quand on est fatigué on voit le verre à moitié vide. Mais bon, avec mon pote allemand Franck nous sommes arrivés à bon port, sans rab kilométrique cette fois. 9h38 pour 66,7km, ça fait encore une super moyenne ! :-) 
    Demain 77km et après-demain 88km. Soit 2h de plus demain et encore 2 de plus samedi où on passera les 1000km.
    à demain.

    Etape 13

    20h passées. Je prends le frais après avoir mangé.
    L'étape numéro 13 s'est bien passée. J'ai mis entre 1h et 1h30 de moins que ce que je redoutais avant le départ.
    Avec Franck on est partis plus vite que d'habitude et la route tout comme la météo s'y prêtaient bien. Les ampoules sous les plantes se sont peu à peu mises à ne plus me faire mal. Nous avons commencé à 8km/h et + cette allure au gré des arrêts aux ravitos nous a quand même fait atteindre le km20 en 2h30 puis le 40e en 5h10.
    Nous avons traversé quelques villes touristiques dont Heildelberg où nous ne nous sommes pas attardés car les rues pavées y en a marre ! Elles ne me servent à rien car trop occupé à regarder où je mets mes pieds je ne peux même pas regarder les beaux monuments. Et puis je ne suis pas venu faire du trail-tourisme mais de la course à pied où on court.
    On a eu quelques sentiers caillouteux ou herbeux qui m'ont rappelé à l'ordre.
    Du groupe des 6h certains étaient loin devant et nous étions en tête d'un second groupe.
    Les 4 français m'ont repris l'heure de décalage. Ils vont bien. Mieux que les deux hommes hollandais qui ont dû arrêter ce matin. Je suis triste pour Erwin Borrias et Christian.
    Je ne raconte pas la fin c'est toujours pareil.
    Là, j'attends l'infirmier pour qu'il soigne mes ampoules puis je vais aller me coucher : on part à 5h pour 88km demain.
    A+

    Etape 14

    On a franchi la barrière symbolique des 1000km aujourd'hui, mais bien malin serait celui qui donnerait avec certitude et précision l'endroit où ce passage a été fait.
    Beaucoup d'incertitude sur le kilométrage de chaque étape sachant qu'il nous est annoncé une certaine distance le matin et en réalité nous en faisons très souvent plus, jamais moins en tout cas : "kein Rabatt".
    Aujourd'hui, en plus des 88km prévus, il y a eu près de 3 bornes de rab. Va savoir, le mesurage à la louche ça donne des différences surtout si on change de louche.
    C'était valable pour tous les coureurs, donc pas de jaloux. Mais c'est pénible.
    L"étape fut très vallonnée. Nous avons pris quelques routes à forte circulation, il fallait faire très attention. Puis pour nous soulager il y a eu des chemins certains gravillonneux, d'autres herbeux et parfois on en prenait des dangereux avec des risques de chute.
    Toute la journée cela a été une succession de montées et de descentes.
    Je vais poster car je m'endors sur mon portable.
    à bientôt.

    Etape 15

    15ème étape terminée en un peu plus de 8h (8h03') pour 54,8 + la TVA de 1,5% (à la louche) =56,3km.
    Il faut préciser que ces environ 1500m supplémentaires ont remplacé une grosse partie de trail. Je préfère les routes de montagne où je peux courir que les chemins forestiers montagneux où chaque appui est souvent une grosse prise de risque. 
    Cela a été comme hier au niveau du dénivelé mais avec 35 bornes de moins.
    Du soleil, de la chaleur, de bonnes parties entre les champs de maïs ou de blé sans ombre, des passages en forêt bienvenus (quand ce n'est pas boueux ou caillouteux), avec mon binôme on a bien avancé.
    On a tenu une bonne petite moyenne de 8 pour la 1e heure puis 7,5 au bout de 3h, celle-ci a été fortement plombée quand nous avons eu un massif entier à traverser par des sentiers raides et rocailleux ou boueux ou herbeux. Et dire que Henry nous y a dépassés en courant.
    La fin fut comme d'hab (va falloir que dans mes entraînements je ne fasse que des fins d'étapes) interminable, chaud, la marque du dernier km qui n'arrive pas...
    à demain.

    Etape 16

    Longue étape à rallonge (+2km) on est habitués maintenant. Les 3/4 ou plus le long d'un canal sur un chemin de gravillons ou de pierres.
    Notre groupe est parti vite car je me suis fait distancer alors que j'étais à plus de 8km/h. Avec Franck on est restés à notre allure le temps d 'atteindre puis de traverser Ulm. La suite : du canal bien ombragé... sauf les 11 derniers km sur route et en plein soleil.
    Globalement ça a été, on a tourné à plus de 7,5 de moyenne (9h05 pour 66,4 +2=68,4km) arrivé à 15h, j'ai eu du temps pour me soigner les pieds et me reposer.
    Demain je ne sais pas ce qui nous attends : en théorie 76km et de la chaleur. Donc départ à 5h.
    A demain.

    Etape 17

    Hier nous avions aperçu les Alpes dans le lointain, un peu comme on avait pu apercevoir le rocher de Gibraltar deux jours avant l'arrivée de la TransEurope 2012.
    Aujourd'hui, on s'en est tellement rapproché que nous sommes à leurs pieds.
    L'étape fut longue comme prévu (76,4km sans rab cette fois-ci) et le départ à 5h pour les moins rapides nous a permis de moins souffrir de la chaleur mais celle-ci est quand même arrivée rapidement.
    Le tempo adopté dès le début était de 7'20 à 7'30/km ce qui m'a bien fait avancer et grappiller quelques centaines de mètres avant l'habituel arrêt technique.
    L'objectif était d'atteindre les km multiples de 10 entre 1h15 et 1h20 puis le semi en 2h45 et d'avoir fait près de 32km en 4h.
    Avec Franck B. on s'y est tenu à peu près et par la suite il fallait poursuivre au moins sur du 8'/km.
    Il commençait à faire chaud et le paysage était magnifique avec en arrière plan les Alpes et tout autour de nous des collines cultivées ou en herbe où paissaient des vaches laitières portant des cloches autour du cou. Des passages dans des chemins, fait incontournable de cette DLL, et quelques portions de trail aïe aïe aïe plus une traversée de rivière sur un pont de singe sont venus perturber voire plomber notre belle moyenne.
    La fin fut chaude, l'ombre rare, les points d'eau nombreux (sauvages ou organisés) mais nous n'avons pas trop molli pour finir en 10h35'. Jean-Louis "crocsman", Bob Miorin puis dans les 5 derniers km Lonel Rivoire nous ont repris l'heure de décalage alors que Jean-Louis Vidal n'a pas chercher à accélérer sur la fin pour terminer avec nous.
    Ce soir ce fut restaurant en ville parmi les nombreux touristes avec un arrêt chez un glacier en revenant pendant que le tonnerre se faisait entendre et avant qu'il n'éclate sur Füssen.
    Demain lever et départ repoussés de 30' soit une mise en route à 6h30 pour tous. 59km de prévus avec encore un peu de chemin mais surtout on va monter à Garmisch pour finir au centre des congrès R. Strauss.
    A demain avant l'apothéose.

    Etape 18

    Etape n. 18. Courte mais pas plus facile que les autres avec encore énormément de chemins et de très difficiles parties de trail. Aucun plaisir sinon de voir qu'il ne reste que demain puis je rentre vite oublier. Il a fait beau, chaud et humide, j'ai été trempé toute la journée.
    Demain : montée après 5/6km de vallée. Cela sera du pur trail, du vrai, du coriace pendant une quinzaine de bornes, chose à laquelle je n'étais pas préparé car pas au courant. La durée moyenne de la montée est estimée entre 6h et 9h. Donc je pars à 5h pour pouvoir vite redescendre, me laver, tout plier et me casser.
    Ce soir dans Garmisch c'est la fête, les gens dansent, il y a de la musique. En fin d'après-midi, à la terrasse des cafés on a pu en écluser quelques unes de ces WeissBier tout en avalant goulûment quelques pâtisseries. C'est la seule note positive de ma journée.
    A demain pour gagner le bretzel de finisher.

    Etape 19

    Ça y est ! Je suis aussi finisher de la DDL 2017. Mais que cette dernière étape fut épique. Le Zugspitze ça se mérite et je suis devenu aujourd'hui un trailer-alpiniste.
    7h32 pour faire à peine 25km mais on s'est perdus ce matin (durée 45').
    Plein les mollets, plein les pieds mais aussi plein les yeux.
    A+

    Bilan à chaud :

    Après plus de deux heures à somnoler sur un banc à la gare de Munich-Pasing, en compagnie de Lionel Rivoire qui a choisi la même option que moi de rentrer en France le plus vite possible, je fais passer le temps à écrire un petit CR de la dernière étape.

    Très difficile car le résultat de plusieurs facteurs. Le premier est d'avoir fait le mauvais choix d'heure de départ. 5h, c'était bien pour retarder l'arrivée de la chaleur mais l'inconvénient c'est qu'une fois sorti de Garmisch on a suivi un torrent qui provenait de gorges très étroites dans lesquelles nous devions passer. Les plus d'1,75m devaient porter un casque ou faire très attention. Je n'avais pas pris la frontale et lors de sections de tunnels j'étais obligé de laisser aller devant ceux qui avaient apporté la leur...
    Une fois sorti de ce passage délicat nous cheminions toujours le long du torrent mais sur un beau chemin, si beau qu'à un moment nous sommes arrivés à une intersection. Le coureur de devant qui a toujours son GPS choisit de prendre des escaliers et nous l'avons suivi. Ça grimpait dur et une fois tout en haut pas de trace d'une quelconque direction menant au Zugspitze. On s'est retrouvés une petite vingtaine à se demander quoi faire et on a décidé de faire demi tour. En bas, encore 5' d'attente pour revérifier car là aussi il n'y avait aucun panneau ni fléchage.
    C'est à ce moment qu'arriva la tête du groupe parti à 6h et qui choisit l'autre option. Nous avons suivi.
    Peu à peu la forêt s'éclaircit la pente n'était pas très forte. Des coureurs nous doublaient profitant de nos 45' d'errance pour nous laisser sur place.

    Le sol devint de plus en plus caillouteux, de nombreux passages par dessus ou au travers de petits affluents du torrent se succédèrent. Ça faisait mal aux pieds heureusement que j'avais mis mes chaussures de trail. 
    Le chalet où nous pouvions acheter de quoi boire et manger (l'organisateur nous remboursant) arriva enfin. Je me pris 50cl de coca et deux sandwiches au jambon et au fromage. Après ce gros quart d'heure d'arrêt je repartis avec une bonne énergie. Ça tombait bien car la pente se faisait encore plus forte et sur de grosses pierres il fallait faire attention aux appuis. Presque plus d'arbres, du soleil, il faisait chaud. Les panneaux annonçant 10h puis 8h pour le Zugspitze faisaient peur même si nous allions plus vite que les randonneurs et que nous finirions au Sonnalpin un peu moins haut.

    Je reprenais ceux qui ne s'étaient pas arrêtés aussi longtemps que moi. J'espérais en finir avant 14 ou 15h.
    L'arrivée au second chalet fut un nouveau soulagement. Je fis une pause régénératrice rechargeant mes bouteilles et mon organisme. La dernière partie jusqu'au Sonnalpin avait une durée, annoncée sur un panneau, de 2h. Celle-ci fut très difficile parfois dangereuse mais tellement belle, quand nous slalomions entre les rochers et les moutons à la laine non frisée gentils comme de gros toutous somnolant dans les quelques portions herbeuses et les petites plaques de neige "éternelle". 
    Et ce fut l'arrivée où les accompagnateurs nous hélaient de loin et progressivement la tension se transforma en émotion, moi qui pensais que ça n'allait rien me faire.

     

     

    Conclusion (désolé pour de CR décousu mais dans le train vers Paris ça coupe pas mal. J'ai donc été contraint de tronçonner ce petit CR que vous recollerez vous-mêmes)
    Je finis donc avec mon compagnon de route, Franck Buka, qui m'a aidé autant que j'aie pu le faire, je donnais le tempo la 1e partie de l'étape, il me "tirait" lors de la 2nde.
    Ce fut une aventure extraordinaire et extrêmement difficile, sentiment exacerbé par les ampoules dont j'ai souffert depuis la deuxième étape. J'ai maudit je-ne-sais-qui pendant des heures où les chemins martyrisaient mes pieds, où mes appuis me provoquaient des maux de dos, où le fléchage nous envoyait à Pétaouschnock...
    Une fois l'objectif atteint - et pour une fois la notion de chrono et de classement m'a totalement laissé indifférent - je ne vais sans doute retenir que les bons moments, les meilleurs, en effaçant peu à peu mes nombreuses heures de souffrance de ma mémoire.
    Je remercie Oliver d'avoir mis sur pied cette course même s'il ne s'est pas rendu compte des difficultés proposées à chacun de nous.
    Merci aussi à son équipe de bénévoles.

    à+Fab9*€&δ


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires