• Comme un débutant : je réapprends à courir

    Hier vendredi, en fin d'après-midi, quand la chaleur de cette journée d'été semblait diminuer, j'ai enfilé ma tenue de footing (short, t-shirt, Nirvana 4, une bouteille d'eau attachée à ma main valide, casquette et lunettes de soleil, foulard pour mon bras) et suis parti faire un tour dans mon quartier pour rejoindre les chemins ombragés où j'adore faire mes petits footings de récupération.

    J'ai commencé en marchant, histoire de faire le point sur ce que je ressentais : quelques douleurs légères et une petite boîterie résiduelle. J'étais sur du bitume, sur les trottoirs et dans les rues avoisinantes, et je ne voulais par démarrer tout de suite par la course. De plus, j'étais dans l'inconnue la plus totale : allais-je réussir à enchaîner deux foulées de suite ? N'allais-je pas avoir des étourdissements ? J'avais déjà essayé de courir un soir il y a une huitaine de jours en allant me promener et j'avais dû me rendre à l'évidence : reprise trop précoce.

    Au bout de 5' de marche, j'ai commencé à trottiner. J'étais dans une ruelle déserte, on ne pourrait pas me voir (re)commencer à courir. Il m'a semblé que je courais sur des chamallows, les jambes étaient sans ressort, la tête me tournait un peu, je devais être à moins de 7km/h ! Les douleurs aux adducteurs étaient encore là et j'avais l'impression qu'elles augmentaient tandis que le bassin et les muscles périphériques eux-aussi s'y mettaient.

    Quelle allure je devais avoir ! Je décidais d'essayer de courir quelques minutes puis de marcher et de recommencer. Je me suis fixé des portions de 3' de trot laborieux entrecoupés de périodes de marche de 2'.

    D'habitude, sur ce parcours, j'atteins le point de repère N°1 en 7'30" (pour 1250m) pour m'échauffer, et là, j'y suis arrivé en 11'30". Ma fréquence cardiaque oscillait entre 90 (en marchant) et 132 (en courant), ce qui m'a paru assez normal vu le manque d'entraînement et les séquelles de mon hospitalisation depuis le 12 juin. Le second point de repère fut atteint 11' plus tard (pour 1150m au lieu de 6'30" en temps "normal"), avec une FC légèrement plus élevée (moyenne 115, maximale 138). J'aurais pu être découragé, mais j'ai dû me faire violence pour continuer l'alternance marche-course.

    A ce moment j'ai décidé de faire demi-tour et de rentrer à la maison de la même façon : 3' de course/2' de marche. Sans aller plus vite qu'à l'aller, sans monter plus haut en fréquence cardiaque, je suis arrivé chez moi avec une belle sortie de 45' au total, pour ... 4,8km. Du 6,4km/h ! Mais j'étais content, j'avais débloqué mon compteur et gravi la première marche de ma reprise de  la course à pied, ma passion.

    Mon doigt m'a un peu gêné par moment, j'avais mis autour du cou un foulard pour reposer mon bras droit. Il y avait bien quelques "lancements" et picotements dans mon majeur blessé mais sans grande douleur, juste un peu gênants.

    J'avais pris 50cl d'eau pure que j'ai bue pendant ma sortie; il faisait quand même un peu chaud (25°) malgré l'ombre.

    Ce matin, au réveil, j'avais mal aux adducteurs, mais pas plus que depuis deux semaines : c'est une douleur qui est apparue après la TransEurope, sans doute liée au relâchement de mon organisme à la suite de la brutale coupure que j'ai dû observer. Je suis ausi allé deux fois chez mon ostéopathe qui m'a manipulé et cela a aussi joué sur l'équilibre général de mon squelette et généré de nouvelles tensions, à d'autres endroits que les précédentes. En revanche, je n'ai pas de courbatures de ma sortie d'hier, sauf peut-être au niveau du bras et de l'épaule.

    Prochaine sortie prévue : aujourd'hui, en fin d'après-midi, à moins que je ne la reporte à demain matin, dimanche.

    à suivre...

    à+Fab****

    « Dans la presseSecond footing depuis la Suède : du mieux, mais... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :