• Chamailleries...

    [Norman Rockwell, peintre et illustrateur américain du XXème siècle (1894-1978). Hyperréaliste.]

    QUERELLES

    Qui n'a jamais vécu de querelles dont les motifs étaient tous aussi futiles les uns que les autres ? Cette dispute d'enfants en désaccord sur un panier marqué ou sur autre chose ne nous rappelle-t-elle pas celles que nous connûmes jadis et qui se terminaient souvent par une franche réconciliation, car pour un enfant la rancune n'est pas tenace.

    Cette métaphore m'amère à poser un certain regard et certaines questions sur celles (les querelles) qui animent en ce moment l'un de nos lieux les plus agréablement fréquentés, un peu comme lorsqu'on va au café prendre un pot avec des amis. Certains d'entre-nous ont été désabusés par la tournure qu'a pris "notre" forum. J'utilise le mot "notre" car c'est celui qu'on a modelé à notre façon de par nos différents échanges. "Notre" signifie que je me l'approprie tout comme vous. Etait-il fermé à l'arrivée de nouveaux membres ? Etait-il grand ouvert, prêt à tendre les bras à de nouveaux passionnés comme nous l'étions quand nous avons commencé à le fréquenter (et nous le sommes encore) ? Nous avons créé un réseau d'amis "virtuels" ou non, nous prenons plaisir à nous rencontrer "en vrai" lors de ces journées de compétitions qui unissent notre passion. Si quelqu'un comme Lolo en arrivait un jour à quitter le navire en le sabordant ou en le confiant à quelqu'un d'autre, que ferions-nous ? Quelle serait notre attitude ?

    Dans quoi réside le fond du problème actuel ? Quelle est l'origine des chamailleries que nous connaissons aujourd'hui ? Que de "nouveaux arrivants" se soient appropriés le forum ? N'est-ce pas là sa vocation première que d'accueillir et de réunir des passionnés de course à pied ? Que certains de ces néo-forumeurs aient été maladroits et qu'ils aient écrit des "choses politiquement incorrectes" par rapport à notre échelle du "dit-acceptable" et du "dit-non-acceptable", et qu'ils en aient été avertis, soit par modération de leurs propos, soit par la levée de boucliers que leurs interventions ont provoquées, cela vaut-il le coup de tout laisser tomber et de quitter ce cercle de passionnés que nous avons mis du temps à former ?

    J'espère sincèrement que le temps fera son effet : que tout rentrera dans l'ordre, que les déçus d'un jour reviendront sur leur décision de prendre du recul, et que les propos de chacun, sans être trop lénifiants, seront un peu plus modérés, et qu'on s'accepte tous tels que l'on est.

    à+Fab**

    « Billet d'humeur...pas la même couleur mais la même passion »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :