• 17ème étape

    Schlanders (Italie) – Pfunds (Autriche) (63,8km) 7 h 22


    Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien et que les journées tournent comme d'habitude.

    Et nous pendant c'temps là on ... tourne aussi sur notre circuit en ligne pas très droite qui nous mène lentement mais sûrement vers le Cap Nord.

    Sûrement ? Il ne faut jurer de rien, il y a déjà quelques abandons, dont deux dans nos rangs (JH D et C M) et cela peut toucher tout le monde. Ce que je remarque quand même, c'est que ces abandons ont touché pour une bonne partie des gens qui étaient partis beaucoup trop vite lors de la première semaine.

    Mais la patience, c'est quelque chose qui ne s'apprend pas comme ça, il faut avoir payé une fois pour ne plus refaire les mêmes erreurs, même si certains semblent avoir la mémoire courte à ce sujet.


    L'étape d'aujourd'hui (la 17ème) nous faisant passer d'Italie en Autriche a été superbe.

    Beau temps très frais dès le petit matin, nous sommes tous sortis couverts et le gilet fluo était quasi obligatoire pour franchir les tunnels de fin d'étape. J'ai gardé mon bonnet, mes gants, deux foulards et mon bazar habituel pendant toute l'étape.

    C'était la première véritable étape de montagne et ... quand y a de la côte, je me fais plaisir ! Cela n'a pas manqué, après les 20 et quelques premiers km d'échauffement sur une piste cyclable assez plate, dès que le relief a commencé à pointer son nez, j'ai conservé mon rythme, ne marchant que lorsque la pente devenait trop raide. Peu à peu, j'ai creusé l'écart sur mes poursuivants puis j'ai rattrapé ceux qui d'habitude me collent un gros quart d'heure voire trente minutes et même plus. Je me suis retrouvé avec des gars qui sont d'habitude dans les 15 et ça m'a bien plu de voir que je n'avais aucun mal à les suivre.

    Bon, la prudence m'a quand même fait mettre le frein et j'en ai profité pour prendre un vingtaine de photos (20, ça paraît beaucoup mais comme la moitié sont floues, j'essaie de toutes les doubler)

    J'ai attendu le passage de la frontière pour reprendre un rythme plus rapide, on venait de passer le col et la route (ou plutôt la piste cyclable) avait tendance à plus descendre que monter.



    Après, rendu sur la route principale avec les tunnels à passer, je me suis bien lâché. Oh, ce n'est pas du 20km/h ni même du 16, mais entre du 11 et du 12 pour cette partie en descente. Pas idiot non plus le gars, ça aurait été des coups à se flinguer les releveurs et à suivre le reste de la TE dans la voiture balai ! toujours en "contrôle" de la situation, ce qui m'a permis de me faire prendre une heure par les ceusses partis une heure après nous. Mais aujourd'hui, ils m'ont dépassé plus tard que d'habitude et il y en avait moins.


    Je termine avec Théo, un Allemand avec qui j'ai fait les 5 derniers km à 12km/h sur du plat. Nous sommes 14èmes ex-aequo, et je gagne une place au général.


    Mais bon, de temps à autres il faut décalaminer le pot comme on disait quand on était ados avec nos mobs.


    Le team Français s'est bien comporté aussi, enfin, d'après le échos recueillis ici et là. Après, chacun va sans doute faire un petit cr pour raconter sa journée.

     


    Demain, même genre d'étape, mais je serai plus sage.


    à bientôt.


    à+Fab****

     

    « 16ème étape18ème étape »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :